Grâce à Beyoncé, Tyler Mitchell est le premier photographe noir à shooter une couv' de Vogue

Beyoncé prend les manettes de la couverture du Vogue américain de septembre, et elle a choisi le photographe noir Tyler Mitchell pour s'occuper des images.

Pour l'édition du mois de septembre du célèbre magazine Vogue, Beyoncé a eu droit à un contrôle sans précédent sur la création de la couverture. Si jusqu'à maintenant Anna Wintour – célèbre rédactrice en chef du magazine de mode – contrôlait tout de A à Z, cette dernière a confié une partie de son pouvoir à Beyoncé. 

En effet, comme le relate le Huffington Post, pour avoir la diva en couverture, le magazine a été obligé contractuellement de lui laisser le contrôle sur la réalisation de cette couverture et sur les images d'elle qui seront publiées ainsi que sur les légendes qui accompagnent les photos.

Pour la mettre en images, Queen B a choisi Tyler Mitchell, un photographe noir. Une première pour l'histoire du magazine en 126 ans d'existence. Si d'autres éditions du groupe Vogue, comme Vogue Italia, ont déjà fait preuve de plus de diversité, c'est une première pour l'édition iconique américaine.

Âgé de seulement 23 ans, Tyler Mitchell affiche un CV renversant : il a déjà signé des campagnes pour Marc Jacobs, Givenchy et de nombreux magazines, dont Teen Vogue. Un artiste qu'Anna Wintour n'aurait probablement pas choisi, préfèrant s'entourer de photographes de mode plus âgés et avec une expérience plus traditionnelle. Un vent de nouveauté souffle donc sur l'institution grâce à Queen B.

Même s'il est dommage de devoir attendre l'intervention de Beyoncé pour faire changer les mœurs, on peut espérer que cet événement entraînera une véritable prise de conscience sur la question de la diversité au sein du magazine et fera évoluer les mentalités chez Vogue ainsi que dans d'autres médias. 

Par Lisa Miquet, publié le 31/07/2018