En images : une journée avec Bigflo et Oli en concert aux arènes de Nîmes

Alors qu’ils jouaient aux arènes de Nîmes, Bigflo et Oli nous ont ouvert les portes de leur backstage.

Dans le cadre du Festival de Nîmes du 17 juin au 22 juillet, les arènes antiques accueillent de nombreux artistes. C’est donc au sein d’une programmation surprenante, qui oscille entre IAM, Marilyn Manson et Véronique Sanson, que le duo du rap français Bigflo et Oli nous a ouvert les portes de ses coulisses le temps d’une journée.

Alors qu'un soleil de plomb règne sur la ville, les arènes de Nîmes fourmillent : le tour bus des rappeurs vient d’arriver, tout le monde s’active pour préparer le show du soir. À peine entrés, les deux artistes grimpent dans les arènes, s’imprègnent du lieu et commencent une séance photo improvisée avec Odieux Boby, photographe officiel de leur tournée. Ils enchaînent images et stories pour les réseaux, et se rendent en loge pour une réunion d’équipe.

Le temps pour nous de découvrir VSO, trio montant qui fait la première partie des jeunes rappeurs, aux côtés de Maxence Laperouse. En seulement une trentaine de minutes sur scène, le groupe se lâche, les cris des jeunes filles du premier rang retentissent dans les arènes et le public est enfin chaud.

Pas une minute de flottement

De leur côté, Bigflo et Oli dînent, entourés de leur équipe, les vannes fusent et les rires résonnent. Flo s’amuse à taquiner Maxence, tout juste sorti de scène, singeant des journalistes l’œil moqueur : "Alors Maxence, vous êtes plutôt rappeur ou youtubeur ?" Après une journée au programme chronométré, les deux artistes prennent une petite demi-heure pour décompresser avec leurs amis.

L’heure de monter sur scène est arrivée, le public est bouillant. Le duo livre un show bien rodé, à l’américaine : décor, fumigènes, flammes et même arrivée sur scène de leur père qui vient chanter un titre à leurs côtés. Il n’y a pas une minute de flottement. Pendant la chanson "Personne", les deux rappeurs vont se mêler au public, VSO est monté sur scène et lance au public d’énormes ballons et flamands roses gonflables : tout le monde est déchaîné.

Le spectacle se termine par un dernier morceau. Les deux artistes en profitent pour tourner sur scène quelques images pour leur clip "Demain", qui compile une succession de petits moments captés durant leur tournée. Sortis de scène vidés, les artistes se reposent quelques minutes en loge avant de ressortir pour rencontrer leurs fans.

C’est aux alentours de 3 heures du matin qu’on raccompagne les garçons dans le tour bus, on vérifie qu'Oli est bien au lit, et on leur laisse un peu de répit, car si les jeunes garçons chantent "la vie normale", le rythme de la leur est pourtant bien effréné.

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

VSO et Maxenss © Lisa Miquet

VSCO aux arènes de Nîmes © Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

Dessin de fans © Lisa Miquet

© Lisa Miquet

Oli et son père, dans les loges des arènes de Nîmes © Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

© Lisa Miquet

Par Lisa Miquet, publié le 30/07/2018