Ce photographe recrée l’univers avec de la bouffe et un scanner

Navid Baraty, un photographe de Seattle, s’est amusé à fabriquer de fausses photos très réalistes de l’univers. Il n’a eu besoin que d’un scanner et des ingrédients trouvés dans sa cuisine. 

Comme des milliers d’enfants, qui ont grandi avec des télescopes pour débutants et un jardin parfait pour dormir à la belle étoile, Navid Baraty a toujours été fasciné par l’espace.

Une fois devenu adulte, ce photographe basé à Seattle a décidé de passer à l’étape supérieure et a immortalisé des scènes similaires à celles qu’il a pu voir grâce au télescope spatial Hubble et aux autres vaisseaux spatiaux.

Publicité

"Quand je regarde le ciel la nuit, je suis captivé par ses mystères et ses inconnues, a expliqué Navid Baraty. Je pense que la grandeur de l’espace titille la curiosité, qui est innée chez les humains."

Une planète faite avec un verre contenant de bourbon, du lait de coco, de l’eau, de ka sauce soja et du colorant alimentaire. Les étoiles sont composées de sel, de farine, de cannelle et de curry en poudre. (Photograph: Navid Baraty)


Une planète faite avec un verre contenant du bourbon, du lait de coco, de l’eau, de la sauce soja et du colorant alimentaire. Les étoiles sont composées de sel, de farine, de cannelle et de curry en poudre.  (© Navid Baraty)

Au début, Navid Baraty voulait raconter à ses amis qu’il avait été choisi pour participer à une mission spatiale, "vu qu'[il est] un photographe diplômé en ingénierie".

Publicité

Mais après réflexion, il a décidé de dire la vérité et d’expliquer aux gens que les images, et la mission Wander – un mot qui signifie "errer" en anglais – étaient de la pure fiction… à leur grande déception.

"Beaucoup pensaient que c’était réel !"

Ces soi-disant photos de l’espace sont très convaincantes, mais elles ont été montées de toutes pièces : le photographe s'est contenté de scanner divers ingrédients posés sur la vitre de son Epson, en veillant à laisser le couvercle ouvert.

Publicité

Deux nébuleuses faites avec de la sauce sriracha, de la poudre de chili, de la cannelle, de la levure, du sel et des poils de chat. (Photograph: Navid Baraty)

Deux nébuleuses faites avec de la sauce sriracha, de la poudre de chili, de la cannelle, de la levure, du sel et des poils de chat. (© Navid Baraty)

Les planètes et la Lune sont en réalité des pancakes et des dessous de verres contenant différents liquides, comme du café, de l’alcool, ou des colorants alimentaires, ce qui explique la forme ronde et les irrégularités naturelles.

De la cannelle et d’autres épices ont été saupoudrées sur la vitre du scanner pour former les nébuleuses et la poussière interstellaire. "C’est beaucoup d’essais et d’erreurs", confie Navid Baraty.

Publicité

"Ça me prend souvent deux ou trois heures avant d’obtenir un scan satisfaisant."

Si ce photographe a imaginé ces fausses photos de l’espace, c’était pour voir si ses créations seraient assez réalistes pour convaincre les gens qu’il photographiait réellement le cosmos.

Une planète et la lune en pancakes, sur fond d’huile d’olive, de farine, de cannelle, de cumin et de sel. (Photograph: Navid Baraty)

Une planète et la Lune en pancakes, sur fond d’huile d’olive, de farine, de cannelle, de cumin et de sel. (© Navid Baraty)

Le photographe voulait aussi solliciter l’esprit créatif de son public, pour voir si les gens étaient capables de viualiser dans leur têtes ces planètes et ces galaxies qui existent, quelque part dans l’univers, "ou même au-delà".

"Je voulais que les explorations imaginaires de 'Wander' inspirent les autres au sujet du cosmos et de l’exploration actuelle de l’espace."

Navid Baraty va très certainement continuer à créer de nouveaux objets célestes. Vous pouvez le suivre sur Facebook et Instagram ou sur son site.

Une nébuleuse d’eau, de café et de colorants alimentaires, avec des étoiles faites de sucre et de levure. (Photograph: Navid Baraty)

Une nébuleuse d’eau, de café et de colorants alimentaires, avec des étoiles faites de sucre et de levure. (© Navid Baraty)

La planète a été réalisée avec le dessous d’un verre contenant du jus d’orange, du wasabi et de la sauce tomate. La lune est un pancake. La nébuleuse est constituée d’eau, de café et de colorant alimentaire. (Photograph: Navid Baraty)

La planète a été réalisée avec le dessous d’un verre contenant du jus d’orange, du wasabi et de la sauce tomate. La Lune est un pancake. La nébuleuse est constituée d’eau, de café et de colorant alimentaire. (© Navid Baraty)

Patate-astéroïde, entourée de débris de café, de grains de poivre et de biscuits émiettés. (Photograph: Navid Baraty)

Patate-astéroïde, entourée de débris de café, de grains de poivre et de biscuits émiettés. (© Navid Baraty)

Galaxie de poudre de curry, de cannelle, de graines de pavot, de farine, de sel, de fromage et de cumin. (Photograph: Navid Baraty)

Galaxie de poudre de curry, de cannelle, de graines de pavot, de farine, de sel, de fromage et de cumin. (© Navid Baraty)

Nébuleuse de sake, d’eau, de colorant alimentaire, de farine et de sel. (Photograph: Navid Baraty)

Nébuleuse de sake, d’eau, de colorant alimentaire, de farine et de sel. (© Navid Baraty)

Nébuleuse de thé, d’eau et de colorant alimentaire. Étoiles de farine et de grains de poivre. (Photograph: Navid Baraty)

Nébuleuse de thé, d’eau et de colorant alimentaire. Étoiles de farine et de grains de poivre. (© Navid Baraty)

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

 

Par Matthew Kirby, publié le 19/04/2016

Copié

Pour vous :