Avec ses clichés composites, Chris Dorley-Brown raconte le quotidien de l’Est londonien

Pour montrer le visage changeant de l’Est londonien, Chris Dorley-Brown a recréé des scènes de vie du quartier.

© Chris Dorley-Brown

Photographe et archiviste, Chris Dorley-Brown vit dans l’est de Londres depuis plus de 30 ans. Après avoir photographié la ville durant plusieurs décennies et publié trois livres sur le sujet, l’artiste est de retour avec un nouvel ouvrage intitulé The Corners, qui se focalise sur les coins de rue des quartiers à l’est de la capitale.

Publicité

Pour cela, le photographe ne s’est pas contenté d’immortaliser la vie du quartier. Il a décidé de mettre en place un procédé d’exposition multiple pour pouvoir superposer les images d’un même lieu : la lumière est alors mieux maîtrisée et l’artiste peut davantage explorer le potentiel narratif de chaque endroit.

Grâce à ses différentes images, Chris Dorley-Brown fabrique des scènes surréalistes et imaginaires. On découvre une famille juive orthodoxe et une femme poussant un landeau qui marchent ensemble devant un immeuble à moitié démoli, alors qu’en réalité ces personnes ne se sont jamais croisées.

Si ces images sont recomposées, elles témoignent pourtant de la vie du quartier. L’artiste partage sa vision de l’Est londonien, entre rues mouvementées et passants. Ses clichés d’intersections de rues sont étonnamment apaisants et se contemplent à la manière d’un film. Une jolie promenade visuelle de l’autre côté de la Manche.

Publicité

© Chris Dorley-Brown

© Chris Dorley-Brown

© Chris Dorley-Brown

Publicité

© Chris Dorley-Brown

© Chris Dorley-Brown

© Chris Dorley-Brown

Publicité

© Chris Dorley-Brown

© Chris Dorley-Brown

© Chris Dorley-Brown

The Corners par Chris Dorley-Brown publié aux éditions Hoxton Mini Press.

Par Lisa Miquet, publié le 26/07/2018

Copié

Pour vous :