Entre rêve et réalité : les clichés oniriques de Gabriel Isak

Gabriel Isak est un photographe qui imagine des univers sombres, mélancoliques à la frontière entre rêve et réalité. 

Lorsque l'on observe le travail de Gabriel Isak, photographe suédois basé à San Francisco, on peut immédiatement remarquer la cohérence entre toutes ses images. Chaque photo semble avoir été pensée, shootée et travaillée pour s'inscrire dans une démarche globale. Des thèmes récurrents reviennent régulièrement comme les oiseaux, l'océan ou encore le brouillard. Ces éléments associés aux teintes froides utilisées par Gabriel Isak deviennent de véritables signatures.

"Une métaphore pour les expériences de l'âme"

Son univers étrange semble à la fois lointain et familier. Comme le photographe l'explique sur compte Instagram, ses images mélancoliques et surréalistes s'inspirent principalement du rêve et de la psychologie :

Publicité

"Dans mon travail, j'utilise la photographie comme une métaphore pour les expériences de l'âme. Mon objectif est d'intégrer des émotions humaines à mes photographies pour que les spectateurs puissent interagir avec les images et y trouver une part d'eux-mêmes."

Les visages sont souvent cachés par des cheveux, ballons ou encore de la fumée, ils deviennent des figures anonymes auxquelles nous pouvons nous identifier. Ces clichés proches de l'onirisme nous transportent dans des mondes imaginaires, à la frontière entre rêve et réalité.

Publicité

 

Publicité

 

Publicité

 

 

 

 

 


Vous pouvez suivre le travail de Gabriel Isak sur son site, sa page Facebook et son compte Instagram.

Par Lisa Miquet, publié le 22/07/2016

Copié

Pour vous :