Collecter des Polaroid orphelins et leur inventer des histoires, le projet collaboratif de Kyler Zeleny

Kyler Zeleny a collecté près de 6 000 Polaroid oubliés dans des greniers et autres recoins poussiéreux, qu’il publie sur sa plateforme Found Polaroids. Son but : inviter les visiteurs à écrire l’histoire que leur inspire chaque photo.

© Found Polaroids

Offrir une nouvelle vie à des clichés abandonnés et perdus, c’est ce qui a motivé Kyler Zeleny, photographe canadien nostalgique, pour son projet Found Polaroids. Il a commencé sa quête en 2009 en récupérant les premières photos du projet dans des zones rurales du Canada. Une obsession qu’il n’a cessé de nourrir et qui lui a permis de récupérer un nombre colossal de clichés. Des Polaroid très différents mais qui partagent tous deux caractéristiques essentielles : l’anonymat des sujets et un auteur inconnu.

Habité par les thématiques liées à la mémoire et l’oubli, Kyler Zeleny cite la photographe Diane Arbus pour expliquer sa démarche :

"Les images 'sont la preuve que quelque chose était là et n’est plus. Comme une tache. Et leur immobilité est déroutante. On peut leur tourner le dos, mais quand on revient, elles sont toujours là en train de vous regarder'."

Chaque Polaroid est orphelin de contexte, d’explications, de noms, de date et de lieu. Au début, le photographe avait pour intention de rechercher les histoires de chaque image puis au fil de son projet, il a réalisé que le contexte réel de l’image n’était pas si important.

Ainsi, il s’est penché sur un autre aspect de l’anonymat des photos : l’histoire que chacun voit à travers ces instantanés mystérieux. Le Polaroid devient alors le miroir momentané de nos propres expériences et imagination.

© Found Polaroids

© Found Polaroids

© Found Polaroids

© Found Polaroids

© Found Polaroids

© Found Polaroids

© Found Polaroids

© Found Polaroids

© Found Polaroids

© Found Polaroids

Couverture du livre Found Polaroids, par Kyler Zeleny.

Retrouvez les images et histoires du projet sur Facebook, Twitter et Tumblr ainsi que sur le site officiel. Le fruit de la collecte de Kyler Zeleny est publié dans un ouvrage de 96 pages intitulé Found Polaroids et paru aux éditions Aint–Bad.

Par Joséphine Faisant, publié le 15/06/2018