Comment les installations des JO ont remodelé le paysage de Rio

À travers ses vues aériennes, le photographe anglais Giles Price révèle l'impact considérable qu'a entraîné la construction des installations des JO sur l'environnement à Rio. 

Alors que la ville de Rio accueille à partir du 7 septembre les Jeux paralympiques, le travail du photographe Giles Price revient sur l'ampleur des travaux nécessaires pour la tenue d'un tel événement sportif. À travers de multiples vues aériennes, l'artiste d'origine britannique offre une vision globale de ces constructions et aménagements du territoire, qui ont considérablement transformé le paysage de la ville.

Publicité

Giles Price s'est ainsi rendu à Rio de Janeiro de 2014 à 2016, pour assister à la préparation et à la construction des différentes infrastructures des Jeux olympiques. Ces clichés, pris à une altitude de 1 500 pieds, soit 457 mètres de hauteur, mettent notamment en lumière les criantes inégalités sociales. L'ensemble de ses photos fait l'objet d'un ouvrage intitulé "Morar Olimpíadas" ("Les JO en direct", en français).

La pollution des eaux révélée par les vues aériennes

En photographiant cette évolution depuis le ciel, Giles Price assure traiter son sujet sous une perspective plus juste et percutante : "Cette échelle permet de donner du sensQuand tu es au sol, sur le terrain, tu pourrais peut-être apercevoir quelques poissons morts, mais quand tu prends de la hauteur, tu mesures l'impact réel de la pollution aux abords de la baie [de Rio]", affirme-t-il auprès de la plateforme Co.Design.

En s'attardant ainsi sur la baie de Guanabara, les clichés du photographe mettent en évidence le rejet des eaux usées, teintées d'une couleur marron. Une pollution provenant des déchets qui se sont accumulés pendant la construction des infrastructures et se sont déversés dans cette zone. Publiant une enquête de l'agence américaine Associated Press, le Guardian révélait en juillet qu'une baignade dans ces eaux pouvait même rendre malade celui qui s'y risque (fièvre, diarrhée, vomissements).

Publicité

L'ensemble du travail de Giles Price est à retrouver sur son site personnel ou son compte Instagram.






Par Marie Campistron, publié le 07/09/2016

Copié

Pour vous :