Des corps en lévitation mis en images par Maia Flore

À travers ses images de corps suspendus, Maia Flore nous entraîne dans un univers irréel et mystérieux.

© Maia Flore

© Maia Flore

Après avoir terminé ses études à l'école des Gobelins en 2010, la jeune photographe Maia Flore a profité d'un voyage en Suède pour travailler sur une série de photos personnelles intitulées Sleep Elevations. Quelques années plus tard, la photographe a récolté des prix prestigieux – notamment le Prix HSBC pour la photographie en 2015 – et ses photos ont navigué entre Tokyo, Rome, Paris et San Francisco. Sa première série photo est actuellement exposée à New York, rien que ça. On peut donc parler d'une belle success story.

Publicité

Dans sa série Sleep Elevations, Maia Flore met en scène des jeunes filles qui dorment en lévitation. Flottant dans l'air comme des plumes, ces corps semblent infiniment légers. Ils volent d'ailleurs grâce à des objets inattendus : des ballons, un nuage, un bateau, un coquelicot, une branche ou une balançoire. Ces images font appel à notre âme d'enfant et nous emmènent dans un monde à la frontière entre rêve et réalité. Par la grâce qui se dégagent des corps, le choix des objets, la douceur de la lumière, ces images sont des sortes de poèmes visuels, particulièrement apaisants.

Une poésie de l'image

Comme le relate le magazine Elle, le point de départ de cette série, pourtant particulièrement douce, est un cauchemar. Après avoir eu l'impression durant son sommeil d'être poussée sur une route par une main invisible, la photographe a décidé de transformer ses peurs en images. Une démarche introspective qu'elle pousse d'ailleurs assez loin, puisque la jolie silhouette en lévitation serait visiblement la sienne. Toutefois, bien qu'elle apparaisse dans ses images, Maia Flore ne considère pas ces photos comme une série d'autoportraits, elle explique : "Même si c'est moi que l'on voit, ce n'est pas moi". Ce qui intéresse l'artiste n'est pas forcément se mettre en scène, mais avant tout raconter des histoires, créer des ponts entre le réel et son imagination :

"L'art peut vous transporter dans un univers différent où ce qui est réel et ce qui ne l'est pas n'a pas d'importance. J'aime utiliser la photographie pour raconter des histoires et les imaginer devenir réalité."

Publicité

Et c'est plutôt un pari réussi. Ses compositions surréalistes et vaporeuses nous emmènent dans un autre monde, avec douceur et légèreté.

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

Publicité

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

Publicité

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

© Maia Flore

Vous pouvez retrouver le travail de Maia Flore sur son site personnel ou son compte Instagram

Par Lisa Miquet, publié le 04/04/2017

Copié

Pour vous :