© Wikimédia

Le photographe David Hamilton retrouvé mort à l'âge de 83 ans

Le photographe britannique a été retrouvé mort le vendredi 25 novembre à l'âge de 83 ans.

Une photo publiée par Keven (@kvn.kvn_kvn) le

Publicité

Le photographe et réalisateur britannique David Hamilton, a été retrouvé mort, vendredi 25 novembre 2016 au soir, à son domicile parisien, à l'âge de 83 ans. Comme le relate le quotidien Le Monde, il serait décédé d'un "arrêt cardio-respiratoire". Toutefois, des médicaments ayant été retrouvés à proximité, la piste d'un suicide serait envisageable.

En effet, le célèbre photographe principalement connu pour ses photos de jeunes filles en fleurs, était actuellement au cœur d'un scandale, après avoir été accusé de viol — notamment sur mineur — par quatre de ses anciennes modèles. L'animatrice de télévision et de radio Flavie Flament, faisait partie de l'une d'entre elles, et avait évoqué publiquement le nom du photographe et le traumatisme auquel elle avait dû faire face à l'âge de 13 ans.

Publicité

Mardi, dans un communiqué, le photographe avait déclaré "je ne fais l'objet d'aucune poursuite. Nous sommes au-delà de ma présomption d'innocence. Je suis innocent et dois être considéré comme tel". À l'annonce de son décès, Flavie Flament déclare être "dévastée" par la mort du photographe :

"On nous a dit que c’était un suicide. Nous sommes partagées entre l’horreur de la situation en tant qu’humain et en même temps, il y a un sentiment d’immense révolte car il n’aura pas laissé le temps à la justice de faire son œuvre."

D'après Les Inrocks, elle aurait aussi ajouté :

Publicité

“L'horreur de cette annonce ne saura effacer celle de nos nuits blanches. [...] C’est à elles que je pense (les autres accusatrices, ndlr). A cette injustice que nous étions en train de combattre ensemble. Par sa lâcheté, il nous condamne à nouveau au silence à l’incapacité de le voir condamné”

La carrière du photographe avait décollé au début des années 70, il était connu pour ses atmosphères bucoliques, ses photos de très jeunes filles à l'allure virginale mais aussi pour sa gestion du flou, très singulière, qu'on appelle même à présent "le flou hamiltonien".

Par Lisa Miquet, publié le 26/11/2016

Copié

Pour vous :