Les dégradés hypnotisants du duo Quintessenz réenchantent les lieux publics

Les artistes du duo Quintessenz façonnent des formes colorées pour orner des lieux riches d'histoires.

© Quintessenz

Si assez peu d'artistes travaillent en binôme, côtoyer d'autres talents peut être une manière de progresser. C'est ce que nous démontre le duo berlinois Quintessenz, composé de Thomas Granseuer et Tomislav Topic. Les deux artistes ont commencé à collaborer à l'université des Sciences appliquées et des arts à Hildesheim en Allemagne et, depuis, ils ne cessent de travailler ensemble et de développer leur univers visuel. 

Publicité

En effet, après avoir découvert l'art à travers la pratique du graffiti, les deux artistes façonnent une signature qui mêle culture graff, chromatographie et installation. L'espace est une source d'inspiration fondamentale pour le duo, qui travaille la plupart du temps in situ et puise ses idées dans l'architecture tout en souhaitant créer des œuvres qui entrent en interaction avec l'environnement.

Des effets de profondeur hypnotisants

Comme le peintre face à sa toile, le duo Quintessenz habille les bâtiments de peintures murales et d'installations. Il en résulte différents projets, comme une installation monumentale sur l'île de Paxos en Grèce, pour laquelle les artistes ont peint à la bombe des tissus qu'ils ont ensuite accrochés pour former une série de dégradés.

Publicité

L'association de ces carrés colorés crée alors des illusions d'optique et offre des effets de profondeur hypnotisants, mais cette juxtaposition peut aussi nous rappeler les pixels de nos écrans. Une thématique que les deux artistes souhaitent interroger puisque, comme le relate le site This is Colossal, ils déclarent au sujet de leur installation à Paxos : 

"Nous espérons que, face à notre travail, les spectateurs laisseront leurs appareils photo dans leur poche  et qu'ils apprécieront simplement la lumière et les mouvements du vent dans les matériaux."

Les deux artistes ont aussi investi d'autres lieux comme les Baux-de-Provence en France, ainsi que la Fashion Week de Berlin en Allemagne. On vous laisse découvrir leurs travaux en images, mais si vous partez en Grèce cet été, sachez que l'œuvre au Paxos Contemporary Art Project est visible jusqu'au 9 septembre 2018. 

Publicité

© Quintessenz

© Quintessenz

© Quintessenz

Publicité

© Quintessenz

© Quintessenz

© Quintessenz

© Quintessenz

© Quintessenz

Par Lisa Miquet, publié le 26/07/2018

Copié

Pour vous :