Par Lisa Miquet

Des cascades de fleurs séchées pour célébrer la beauté de la nature.

© Rebecca Louise Law

Alors qu’en 2016, l’artiste Rebecca Louis Law nous tapait déjà dans l’œil en installant des fleurs dans le ciel des rues londoniennes, elle est aujourd’hui de retour avec un projet encore plus ambitieux. En effet, durant une dizaine d’années, l’artiste a recueilli près d’un demi-million de fleurs sauvages et de plantes, qu’elle a fait sécher afin de réaliser une installation monumentale.

L’œuvre intitulée Community est exposée au musée d’Art de Toledo aux États-Unis et reste à ce jour le projet le plus important de sa carrière. Comme le relate le site Creative Boom, l’œuvre contient environ 520 000 fleurs et plantes ramassées dans la région, et leur assemblage a nécessité 1 800 heures de travail aux bénévoles impliqués dans le projet. La réalisation de cette œuvre titanesque s’intègre totalement dans sa démarche, puisque l’artiste, qui travaille avec des matériaux naturels, s’interroge depuis des années sur la relation entre l’humain et son environnement, sa manière de le préserver. Elle explique sur son site Web :

"J’aime capturer et chérir de magnifiques petits éléments naturels pour créer une œuvre d’art qui pourra être observée sans la pression du temps. Préserver, chérir, célébrer et partager la beauté de la Terre avec le monde entier est ce qui motive mon travail."

Ces cascades de fleurs seront exposées jusqu’au 13 janvier 2019 aux États-Unis, et, si comme nous, vous n’aurez pas l’occasion de vous rendre sur place pour les admirer, on vous laisse les découvrir en images.

© Rebecca Louise Law

© Rebecca Louise Law

© Rebecca Louise Law

© Rebecca Louise Law

Vous pouvez suivre le travail de Rebecca Louise Law sur son site Internet et sur Twitter.