Par Donnia Ghezlane-Lala

Du 29 septembre au 6 janvier 2019, une exposition consacrée à Andy Warhol et ses planches-contacts révèle des milliers de photos inédites.

Andy Warhol, États-Unis, 1928-1987, détail de la planche-contact [Andy Warhol, Bianca Jagger, Halston, Diane de Beauvau, Bethann Hardison à l’arrière d’une limousine], 1976. (Don de l’Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc., 2014.43.3622, © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts)

Au sein du campus californien de l’université de Stanford, le Cantor Arts Center entretient des liens étroits avec l’Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, depuis 2014. Cette dernière a confié au campus des archives de planches-contacts et de négatifs de l’artiste qu’elle représente. À partir de cette large collection d’archives, l’université et la fondation ont décidé d’organiser une exposition, "Contact Warhol: Photography Without End", à partir du 29 septembre prochain jusqu’au 6 janvier, qui mettra en avant les images inédites que Warhol n’a jamais développées.

Les curateurs de l’exposition sont deux professeurs de l’université : Richard Meyer et Peggy Phelan. Ensemble, ils ont également coédité un livre homonyme, aux éditions MIT Press. "Cette exposition permet aux spectateurs de voir la pratique photographique de Warhol en détail et profondeur, comme jamais auparavant", explique Phelan. En effet, un écran tactile sera mis à disposition des visiteurs pour qu’ils puissent zoomer sur les planches-contacts.

Jean-Michel Basquiat, 1982, Andy Warhol, États-Unis, 1928-1987. Polaroid™ Polacolor ER. (The Andy Warhol Museum, Pittsburgh ; Contribution The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc., © 2018 The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc. / Licensed by Artists Rights Society (ARS), New York)

Le processus de numérisation des planches-contacts et des négatifs fut un long travail : il leur a fallu deux ans et demi avec l’archiviste Amy DiPasquale pour numériser 3 600 planches-contacts contenant environ 130 000 photos inédites. Seules les images recouvertes d’une croix rouge ont été imprimées et publiées par l’artiste.

Ces archives numérisées serviront ensuite aux étudiants, aux chercheurs et académiciens après l’exposition et resteront accessibles au sein du campus. Les curateurs se sont intéressés au quotidien et à la pratique photographique d’Andy Warhol sur les dix dernières années de sa vie, de 1976 à 1987, durant lesquelles il ne quittait pas son appareil photo.

Andy Warhol, États-Unis, 1928–1987, détail d’une planche-contact [Photo prise avec Andy Warhol dans l’ombre], 1986. (Don de l’Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc., 2014.43.2893, © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts)

Ces photos en noir et blanc ont toutes été prises avec son appareil photo Minox 35EL − qu’il utilisait sans relâche comme un smartphone −, et dépeignent toutes ses rencontres mondaines et avec la flamboyante scène artistique de l’époque : des portraits de Jean-Michel Basquiat, de Truman Capote, Keith Haring, John Lennon, Debbie Harry, Bianca Jagger, Grace Jones, Jackie Kennedy, Madonna, Liza Minelli, Dolly Parton, Elizabeth Taylor ou encore John Travolta.

À côté de ces visages célèbres, seront exposées également des images plus explicites et sexuelles. L’exposition présentera également des photos montrant sa fascination pour la culture gay des années 1970 et 1980, des portraits de drag-queens et des soirées sur l’île torride Fire Island. Des photos plus intimes du petit ami de l’artiste, Jon Gould, un des directeurs des Paramount Studios décédé du sida en 1986, seront aussi visibles.

Andy Warhol, États-Unis, 1928-1987, détail de la planche-contact [Jean-Michel Basquiat photo shoot pour des portraits Polaroid ; Andy Warhol, Bruno Bischofberger], 1982. (Don de l’Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc., 2014.43.3622, © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts)

Andy Warhol, États-Unis, 1928-1987, détail de la planche-contact [Debbie Harry pendant un photo shoot portrait, Chris Stein ; Victor Hugo, Bianca Jagger, et d’autres dans le club ; Dog ; Bianca dans la cuisine], 1980. (Don de l’Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc., 2014.43.3622, © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts)

Andy Warhol, États-Unis, 1928-1987, détail de la planche-contact [Debbie Harry pendant un photo shoot portrait, Chris Stein ; Victor Hugo, Bianca Jagger, et d’autres dans le club ; Dog ; Bianca dans la cuisine], 1980. (Don de l’Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc., 2014.43.3622, © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts)

Andy Warhol, États-Unis, 1928-1987, planche-contact [Debbie Harry pendant un photo shoot portrait, Chris Stein ; Victor Hugo, Bianca Jagger, et d’autres dans le club ; Dog ; Bianca dans la cuisine], 1980. (Don de l’Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc., 2014.43.3622, © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts)

Andy Warhol, États-Unis, 1928–1987, détail de la planche-contact [Andy Warhol en photo shoot avec Liza Minnelli, Victor Hugo et John Lennon], 1978. (Don de l’Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc., 2014.43.3622, © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts)

Andy Warhol, États-Unis, 1928–1987, planche-contact [Andy Warhol en photo shoot avec Liza Minnelli, Victor Hugo et John Lennon], 1978. (Don de l’Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc., 2014.43.3622, © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts)

Andy Warhol, États-Unis, 1928-1987, détail de la planche-contact [Andy Warhol en photoshoot avec Liza Minnelli, Victor Hugo et John Lennon], 1978. (Don de l’Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc., 2014.43.3622, © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts)

Andy Warhol, États-Unis, 1928-1987, détail de la planche-contact [Fête du Nouvel An au River Café avec une femme portant un masque de Marie-Antoinette, Benjamin Liu, Larissa, Michael Musto, Tama Janowitz, Paige Powell et Ron Galella], 1987. (Don de l’Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc., 2014.43.3622, © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts)

Andy Warhol, États-Unis, 1928-1987, planche-contact [Andy Warhol, Bianca Jagger, Halston, Diane de Beauvau, Bethann Hardison au concert d’Elton John ; à l’arrière d’une limousine ; à l’appartement d’Halston, Andy Warhol photographiant Bianca Jagger qui se rase dans le salon], 1976. (Don de l’Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc., 2014.43.3622, © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts)

Liza Minnelli, 1977, Andy Warhol, États-Unis, 1928–1987. Polaroid™ Polacolor Type 108. (The Andy Warhol Museum, Pittsburgh ; Contribution The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc., © 2018 The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc./Licensed by Artists Rights Society (ARS), New York)

Unidentified Photographers, 1981, Andy Warhol, États-Unis, 1928-1987. (The Andy Warhol Museum, Pittsburgh ; Contribution The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc., © 2018 The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc./Licensed by Artists Rights Society (ARS), New York)

"Contact Warhol: Photography Without End", exposition à voir au Cantor Arts Center, sur le campus de l’université de Stanford en Californie, du 29 septembre 2018 au 6 janvier 2019.

Couverture du livre Contact Warhol: Photography Without End, édité par Peggy Phelan, Richard Meyer et MIT Press.

Contact Warhol: Photography Without End, ouvrage édité par Peggy Phelan, Richard Meyer et MIT Press, qui s’intéresse à la pratique photographique quotidienne de Warhol sur les dix dernières années de sa vie.