Par Lisa Miquet

Lumière sur cette fête traditionnelle qui marque le passage à l’âge adulte des jeunes filles.

© Diana Markosian

Dans la culture hispano-américaine, l’adolescence est une période culturellement très importante chez les jeunes filles. En effet, pour son quinzième anniversaire, l’adolescente appelée "quinceañera" s’habille comme une princesse et organise une réception digne des plus grands palais pour célébrer son passage à l’âge adulte. Froufrous, robes bouffantes roses, paillettes, rien n’est trop exubérant pour cet événement marquant dans la vie d’une jeune fille, qui se rapproche du "sweet sixteen" américain.

Bien que Cuba soit un pays communiste, il est important pour ses habitants d’afficher une richesse ostentatoire à l’occasion de cette cérémonie. Pour immortaliser cette journée, les "quinceañeras" font appel à des photographes et organisent de véritables séances photo digne de starlettes dans des tenues et décors très élaborés, et parfois en adoptant des poses plutôt subversives. Cette mise en scène permet aux jeunes femmes d’expérimenter un idéal de féminité, même si ce dernier reste tout de même dicté par une société patriarcale.

Ces cérémonies qui incarnent le luxe et la richesse donnent une autre vision de Cuba et c’est ce qui a intéressé la photographe Diana Markosian. Lauréate de la bourse "Elliott Erwitt Havana Club 7 Fellowship", l’artiste a eu l’occasion de passer du temps à Cuba pour réaliser un projet documentaire plurimédia qui croise photographie et vidéo. En immersion, elle a mis en image la transformation de ces femmes cubaines et aborde à cette occasion les notions de féminité et d’héritage culturel. La série intitulée Over The Rainbow sera exposée à Paris Photo du 8 au 11 novembre 2018. En attendant, on vous laisse découvrir un aperçu.

© Diana Markosian

© Diana Markosian

© Diana Markosian

© Diana Markosian

© Diana Markosian

© Diana Markosian

Vous pouvez retrouver le travail de Diana Markosian sur son site personnel et sur son compte Instagram.