La France vue à travers une Game Boy Camera

L’Autre France, c’est la réunion de deux souvenirs : la Game Boy Camera et le parc d’attractions France Miniature, situé à Élancourt dans les Yvelines. Cet ouvrage compile 47 images inédites de l’Hexagone en quatre nuances de gris.

Pier Esparre prend une photo avec une Game Boy Camera.

Pier Esparre, artisteplasticien et ancien publicitaire, est un amoureux de l’image. Thomas Blachère, qui a passé son enfance avec une Game Boy dans la poche, est journaliste, et sa sœur Alix Blachère est graphiste. Enfants des années 1980, ils ont baigné dans l’univers de la pop culture dont la Game Boy Camera est un symbole à la fois fort et original. Pris d’un élan de nostalgie créative, ils se sont lancés dans cet ouvrage poétique et photographique intitulé L’Autre France.

Publicité

Deux symboles de modernité passée

Publicité

C’est donc armés d’une Game Boy Camera qu’ils ont sillonné les cinq hectares du parc France Miniature en photographiant leurs (re)coins préférés. Un lieu que Pier décrit comme "l’un des parcs d’attractions les plus singuliers et attachants". En effet, ce mini-parc réunit près de 2 000 maquettes et 117 monuments emblématiques du pays où se côtoient des cours d’eau artificiels et un réseau ferroviaire miniature actif. Un parc d’attractions qui a vu le jour en 1991, apparaissant alors comme un véritable symbole d’innovation.

Ce périple nostalgique leur a permis de prendre 43 photos inédites du territoire hexagonal. Ils ont réalisé un tour de France pixelisé imprégné de candeur : un véritable hommage à la pop culture des années 1980, aussi touchant qu’insolite. En réunissant ces deux symboles de modernité de l’époque, leur ouvrage offre un voyage original, celui d’un "retour dans le futur d’un passé".

Le Pont du Gard.

Publicité

Poésie et néo-pointillisme

Une image prise à la Game Boy Camera, c’est 128 pixels sur 112 en quatre niveaux de gris. Ce format unique a séduit Pier Esparre, artiste plasticien spécialisé dans la mosaïque. Ainsi, la démarche de Pier n’appartient pas au mouvement du pixel art comme l’artiste Invader par exemple. Son approche artistique est directement liée à son métier de mosaïste. S’il devait mettre une étiquette sur ce travail, il l’appellerait le "néo-pointillisme numérique", nous dit-il sur un ton amusé.

Pier, Thomas et Alix ont tenu à accompagner chaque image de ce tour de France à la Game Boy Camera d’un micropoème ou d’un haiku (poème traditionnel japonais en trois lignes et 17 syllabes). Ils ont alors sollicité 43 auteurs, parmi lesquels figurent aussi bien des poètes confirmés que des amateurs. Chacun a été convoqué pour une image précise en harmonie avec la plume de l’auteur.

Les auteurs du projet ont opté pour une campagne de financement participatif afin de se garantir le plus de liberté possible, sur la forme comme sur le fond. La collecte est entièrement consacrée à produire ce livre, comme ils l’ont imaginé, sans aucun compromis. Ils ont tout conçu de leurs propres mains et ont confié l’impression de l’ouvrage à un imprimeur italien spécialisé dans les livres d’art.

Publicité

Versailles.

Cimetière américain de Colleville-sur-Mer.

Fort Boyard.

Alix, Pier et Thomas prenant un selfie avec leur Game Boy Camera.

Pier Esparre armé de sa Game Boy Camera.

Aperçu de l’ouvrage L’Autre France.

Vous pouvez consulter la page de leur collecte et participer à la réalisation du projet.

Par Joséphine Faisant, publié le 21/05/2018

Copié

Pour vous :