Pour prôner l'égalité des sexes, l'armée publie l'image qui a causé la mort d'une photographe de combat

Afin de sensibiliser les citoyens aux risques encourus par tous les corps de métiers et les genres au sein de l'armée, une revue militaire a publié la photo d'une explosion qui a provoqué la mort d'une photographe militaire.

Publicité

Photo prise par le soldat Clayton.

Le 2 juillet 2013, Hilda Clayton, soldat âgé de 22 ans et spécialiste de l'information visuelle au sein de l'armée américaine, meurt lors d'un exercice de tirs à balles réelles, alors qu'un tube de mortier explose de façon accidentelle à Laghman. L'armée américaine a décidé de publier sa dernière photo, prise juste avant l'accident, plus de trois ans et demi après sa mort.

Publicité

La photo apparaît dans le Military Review Journal, sous forme d'hommage à la jeune femme, dont le travail consistait à "accompagner les soldats en déploiements afin de documenter les opérations de combat". En plus d'Hilda, quatre soldats de l'Armée nationale afghane ont péri au même moment. L'un d'eux s'entraînait à devenir photojournaliste auprès du soldat Clayton.

Hilda Clayton

Hilda Clayton

Le Military Review Journal indique avoir hésité à publié les photos prises par Hilda Clayton et son homologue afghan : "Cette édition du Military Review Journal se concentre sur la promotion des concepts d'égalité des genres et cette photographie illustre les dangers qu'encourent autant les hommes que les femmes en entraînement et au combat". Une façon de faire évoluer les esprits et rappeler que ce ne sont pas seulement les combattants hommes qui meurent sur le terrain, mais aussi les combattantes femmes et leurs collègues qui ne se battent pas directement sur le front, mais participent à l'activité de l'armée. L'article poursuit en expliquant que l'image "symbolise le fait que les femmes soldats sont de plus en plus exposées à des situations dangereuses lors des entraînements et des combats, de la même façon que leurs collègues masculins".

Publicité

Publicité

Traduction : "La journaliste Hilda Clayton a été tuée après avoir pris cette photo". D'après la revue militaire, cette photo aurait été prise par un des soldats afghans au moment de l'explosion, et non par Hilda.

Les femmes et l'armée, un rapport pas toujours évident

En 2015, le Sénat publiait un rapport sur les femmes dans l'armée française. Représentant plus de 15 % des effectif de l'armée française, toutes branches confondues, en 2014 (l'armée française est la plus féminisée des armées européennes), il était pourtant indiqué que les femmes continuaient d'occuper très majoritairement des postes dans les domaines de la santé. Bien que les choses évoluent concernant le statut des femmes et leur intégration au sein des équipes, le rapport du Sénat témoigne d'un sexisme persistant.

L'étude de ce rapport avait été été mise en place après la publication de La Guerre invisibleun livre concernant les violences sexuelles commises dans l'armée, précisait Madame Figaro. Bien que difficiles, les images publiées par l'armée américaine permettent de remettre les pendules à l'heure et de reconnaître les sacrifices des femmes au sein de l'armée.

Via Senat.fr

Via Senat.fr

Via Senat.fr

Via Senat.fr

Par Lise Lanot, publié le 05/05/2017

Copié

Pour vous :