En images : dans cette ville de Sibérie, les voitures et les immeubles disparaissent sous la neige

Bienvenue à Norilsk, dans l’Est sibérien. Ici, il neige tellement que les voitures et les entrées des immeubles disparaissent littéralement sous la poudreuse. Une ville déconseillée à ceux qui galèrent avec l’hiver.

Située en Russie, au nord du cercle polaire arctique, Norilsk est considérée comme la ville de plus de 100 000 habitants la plus septentrionale et la plus froide du monde. En ce moment, il fait -27 degrés et il neige vraiment beaucoup. Le Siberian Times a relayé quelques clichés postés par les habitants de cette ville de l’extrême, où le simple fait d’aller retirer de l’argent au distributeur est en soi une mission.

"J’avais seulement laissé ma voiture 5 minutes"

Dans la vidéo ci-dessus, on peut voir un homme déneigeant sa voiture, qu’il avait garée le temps d’aller faire une course. "J’avais seulement laissé ma voiture cinq minutes", titre d’ailleurs le journal russe pour illustrer la situation. Armé de simples gants, le pauvre homme doit enlever un bon mètre de poudreuse à la main pour espérer pouvoir repartir.

D’autres photos montrent des voitures complètement ensevelies, des immeubles bloqués jusqu’au deuxième étage, ainsi que des commerces rendus inaccessibles par plusieurs mètres de neige. Certaines rues sont pour ainsi dire rayées de la carte et remplacées par un épais manteau blanc.

Mais tenez-vous bien : à Norilsk il peut faire jusqu’à -50 degrés et les rafales de vents peuvent atteindre les 100 kilomètres par heure. Il y tombe l’équivalent de 2 millions de tonnes de neige par an, soit 10 tonnes par personnes – les locaux ont donc l’habitude de ce genre de situations extrêmes.

Par Jeanne Pouget, publié le 02/01/2018