Découvrez l'impressionnante collection photographique d'Elton John

Saviez-vous qu'Elton John était un grand collectionneur de photographies ? Certaines images issues de sa collection privée sont actuellement au Tate Modern pour une exposition événement. 

Mère Migrante de Dorothea Lange © YouTube / Tate

Mère Migrante de Dorothea Lange © YouTube / Tate Modern

Si vous connaissez sûrement les tubes mondiaux du chanteur anglais Elton John, il y a moins de chances que vous ayez connaissance de sa passion pour l'art et de son impressionnante quantité de photographies. Dans sa demeure à Atlanta en Georgie, le chanteur possède une galerie à domicile qui recenserait plus de 8 000 images prises entre 1920 et 1950 par un total d'environ 70 photographes. Parmi ceux-ci, des noms prestigieux tels que Berenice Abbott, Irving Penn et même Dorothea Lange, dont Elton John possède d'ailleurs un tirage original de sa célèbre photo Mère Migrante (Migrant Mother) datant de 1936.

Publicité

Une collection pointue d'ouvrages modernistes

Publicité

Sa collection est si impressionnante et pointue qu'elle a été remarquée par le Tate Modern qui a décidé de faire entrer plusieurs centaines de ses images au sein de son musée à Londres pour une exposition intitulée The Radical Eye. Des murs gris et des cadres dorés mettent en avant la riche collection d'Elton John, composée de la crème des photographes dits "modernistes". On peut y admirer des portraits de Man Ray mais aussi de Matisse, Picasso ou encore Breton. Ces images témoignent d'une profonde compréhension de la part du chanteur des pionniers d'une époque particulière de la photographie.

Si, à présent, sa passion pour la photo date depuis plus de 25 ans, elle n'a pas été toujours été évidente pour le musicien. Dans une vidéo réalisée par le Tate Modern, il explique sa rencontre avec la photographie. Il raconte qu'au début des années 1990 il n'avait jamais "vu la photographie comme une forme d'art", alors qu'il qualifie aujourd'hui sa passion comme "l'amour de [sa] vie". Cet intérêt soudain lui est apparu lorsqu'il est devenue sobre. Ce fût pour lui une forme de renaissance, qu'il explique de manière passionnée et passionnante.

Publicité

The Radical Eyes, du 10 November 2016 au 7 May 2017 au Tate Modern à Londres. 

Par Lisa Miquet, publié le 21/11/2016

Copié

Pour vous :