InstaWeek #11 : la douceur des rêves mise en images par Omerika

Chaque semaine sur Konbini, on met en lumière un compte Instagram qui nous plaît particulièrement. On vous propose, cette fois-ci, de vous laisser bercer par la douceur des images de la graphiste Omerika, qui brouille la frontière entre le rêve et la réalité.

omerika1

(© Omerika/ Instagram)

"Artiste surréaliste", peut-on lire sur son site, dans la case bio. Graphiste israélienne, Omer est une jeune femme passionnée de photographie, qui passe beaucoup de temps à réaliser des montages "en s'amusant avec photoshop". Les images qu'elle partage sur son compte @omerika respirent une grande fraîcheur. Elles semblent sortir tout droit d'Alice au Pays des merveilles. Le plus souvent, Omer se met en scène et, une fois devant son ordinateur, laisse aller son imagination. La lumière et la couleur sont retravaillées pour faire de cet Instagram, une pause Internet toute douce et apaisante.

Publicité

Konbini | Pourquoi avoir décidé de créer un compte Instagram ?

Omer | J'ai ouvert mon Insta au tout début de l'application, en décembre 2010 ou janvier 2011. Au début, je ne l'utilisais que pour retoucher mes photos d'Iphone. J'aimais bien les filtres et je gardais mon compte en privé. Mais il y a un ou deux ans, j'ai décidé de l'autoriser en public pour partager mes images.

Où puises-tu ton inspiration ?

Publicité

Je suis attirée par tout ce qui peut être sombre, magnifique, surréaliste et saugrenu en même temps. Je ne pourrais pas citer tous les artistes qui m'influencent. J'aime particulièrement les photographes, et je suis assez obsédée par l'art de Laura Makabresku. Elle a quelque chose en plus.

Tes images sont à la fois réalistes et oniriques. Pourquoi mélanger ces deux univers ?

Je veux jouer sur les deux tableaux : le surréalisme et la réalité. Je vois mon Instagram comme une échappée. J'accorde beaucoup d'importance à façonner une atmosphère fantaisiste dans mon flux Instagram, qui devient un "journal de bord" surréaliste. C'est un peu ma touche personnelle. Je souhaite que les gens aient l'impression de voir un Instagram différent. Je le veux rêveur, parfois magique ou plus obscur, quelquefois émouvant.

Publicité

Quelle est l'image dont tu es la plus fière ?

C'est vraiment la question la plus difficile qu'on m'ait posée ! Je pense que Rainy Days est celle que j'affectionne le plus, parce qu'elle a eu beaucoup de succès et a fortement retenu l'attention.

Quel est ton compte Instagram favori ?

Publicité

Oh mon Dieu ! Je ne peux pas en choisir un seul. Quasiment toutes les personnes que je follow sur Instagram ont des comptes que j'adore.

[Parmi eux : @leahminium, @ana.mar ou encore @eliana_v, ndlr].

Une photo publiée par Omer (@omerika) le


Une photo publiée par Omer (@omerika) le


Une photo publiée par Omer (@omerika) le


Une photo publiée par Omer (@omerika) le


Une photo publiée par Omer (@omerika) le


Une photo publiée par Omer (@omerika) le


Une photo publiée par Omer (@omerika) le


Une photo publiée par Omer (@omerika) le


Une photo publiée par Omer (@omerika) le


Une photo publiée par Omer (@omerika) le


Une photo publiée par Omer (@omerika) le


Une photo publiée par Omer (@omerika) le


Une photo publiée par Omer (@omerika) le

Par Juliette Geenens, publié le 06/05/2016

Copié

Pour vous :