La jeune Afghane de la célèbre photo de Steve McCurry a été arrêtée

La jeune Afghane de la mythique photo publiée en couverture de National Geographic a été arrêtée et risquerait entre 7 et 14 ans de prison.


Qui n'a pas déjà croisé le regard hypnotique de cette jeune Afghane ? Cette image datant de 1984, parue en couverture du magazine National Geographic, est rapidement devenue l'une des photos les plus connues du monde. Prise par Steve McCurry dans un camp de réfugiés afghans au Pakistan, ces yeux verts perçants nous ont tous marqués, nous et nos manuels scolaires. Âgée de 13 ans à l'époque, la jeune fille était devenue une icône du peuple afghan, à l'heure où le pays subissait encore l'occupation des troupes soviétiques. Revenant sur ce cliché percutant, le photographe livre à National Geographic l'histoire de cette jeune fille.

“Elle avait quitté son village sous les bombes et marché deux semaines dans les montagnes enneigées pour gagner le camp de réfugiés pakistanais de Nasir Bagh. Je l’ai croisée par hasard sous une tente reconvertie en école. Malgré sa timidité, elle a accepté d’être photographiée, dans un recoin où perçait la lumière matinale, loin de la rumeur et du désordre du camp.”

Publicité

Après des années de recherches, Steve McCurry avait retrouvé la jeune femme nommée Sharbat Gulaa dans un petit village d'Afghanistan en 2002. Elle était alors mère de trois enfants et mariée à un boulanger. Le photographe en avait profité pour lui tirer à nouveau le portrait, 17 ans plus tard.

7 à 14 ans de prison

Aujourd'hui âgée de 45 ans, Sharbat Gulaa vient d'être arrêtée au Pakistan, où elle avait probablement tenté de trouver refuge, pour détention de faux papiers d'identité. Cette arrestation est une conséquence d'une vaste campagne de vérification, lancée par l'État pour identifier les détenteurs de faux papiers d'identité pakistanais. Les forces de l'ordre en charge de cette mission auraient vérifié plus de 90 millions de pièces d'identité et détecté plus de 60 000 fraudes.

Comme le relate le quotidien Le Parisien, l'Agence fédérale d'investigation pakistanaise avait contrôlé Sharbat Gulaa en 2014, puis lancé une enquête. La jeune femme a finalement bel et bien été arrêtée. Elle risque une peine allant de 7 à 14 ans de prison et une amende pouvant aller jusqu'à 5 000 dollars.

Publicité

Edit du 27 octobre 2016 : à l'heure où nous écrivions l'article, Steve McCurry a pris la parole sur les réseaux sociaux pour prendre la défense de sa célèbre modèle. Il déclare :

"Il y a deux heures, j'ai appris par une amie à Peshawar au Pakistan, que Sharbat Gulaa avait été arrêtée. Nous faisons tout notre possible en prenant contact avec nos amis et collègues présents sur place. Je me suis engagé à faire et tout ce qui est possible pour lui fournir un soutien juridique et financier à elle et à sa famille. Je fais objection à cette réaction des autorités dans les termes les plus forts possibles. Elle a souffert toute sa vie, et son arrestation est une violation flagrante de ses droits humains."

Par Lisa Miquet, publié le 26/10/2016

Copié

Pour vous :