De Kate Moss à Nicole Kidman, l’effervescence des 90’s capturée par Stephanie Pfriender Stylander

Jusqu’au 28 novembre, la galerie de l’Instant vous fait revivre la frénésie des 90’s à travers les photographies de Stephanie Pfriender Stylander.

© Stephanie Pfriender Stylander/avec l’aimable autorisation de la galerie de l’instant, Paris

À l’occasion de la sortie de son livre The Untamed Eye, la photographe américaine Stephanie Pfriender Stylander expose 16 ans d’images capturées entre 1990 et 2006, à la galerie de l’Instant, à Paris. Jeudi 27 septembre, en pleine Fashion Week parisienne, nous découvrions l’univers grunge si caractéristique des années 1990 sous l’œil avisé de Stylander, une photographe mode encore trop méconnue de la fashion sphere.

Publicité

Pourtant, cette dernière a capturé de nombreux instants privilégiés partagés avec des figures emblématiques de la décennie, telles que Nicole Kidman, Béatrice Dalle ou encore Kate Moss. Elle est d’ailleurs l’une des premières à avoir photographié la Brindille dès 1992, après que Corinne Day l’a découverte. "Elle dégageait une aura indescriptible, son esprit rebelle et libertaire contrastait tellement avec les top models de l’époque. Elle m’a envoûtée dès le premier regard", nous confie l’artiste en parlant de Kate Moss.

Une expo qui traduit la liberté photographique des 90’s

© Stephanie Pfriender Stylander/avec l’aimable autorisation de la galerie de l’instant, Paris

C’est donc à travers une série de photographies en noir et blanc que Stephanie Stylander dévoile une mode grunge, provocante et affranchie. Une ambiance retranscrite dans plusieurs portraits et séries mode, dignes d’un film de John Cassavetes. "À l’époque, nous étions jeunes et impatients ! Dans les années 1990, les magazines nous laissaient une totale liberté d’expression, c’était un terrain de jeu sans compromis", explique-t-elle.

Publicité

À mi-chemin entre le néoréalisme italien et la Nouvelle Vague française, l’esthétique de Stylander nous charme par son authenticité et son intensité. Des photographies qui dévoilent un certain réalisme poétique et qui arrivent à rendre la nostalgie plus séduisante que jamais. Si Kate Moss est incontestablement l’un·e des modèles phares de cette exposition, on y découvre également une Björk mystérieuse ou un Keith Richards enfumé.

Entre insolence et désinvolture, Stephanie Stylander capture avec brio une jeunesse innocente et désabusée. Cette exposition proposée par la galerie de l’Instant est également l’occasion de se rendre compte de l’impact des années 1990 sur le monde de la mode contemporaine. Bas résille, corsets ou encore jupes fendues, cette mode si caractéristique des 90’s est plus que jamais remise au goût du jour dans les shootings mode et défilés actuels.

© Stephanie Pfriender Stylander/avec l’aimable autorisation de la galerie de l’instant, Paris

Publicité

© Stephanie Pfriender Stylander/avec l’aimable autorisation de la galerie de l’instant, Paris

© Stephanie Pfriender Stylander/avec l’aimable autorisation de la galerie de l’instant, Paris

"The Untamed Eye", exposition de Stephanie Pfriender Stylander à la galerie de l’Instant jusqu’au 28 novembre 2018.

Publicité

Par Manon Baeza, publié le 01/10/2018

Copié

Pour vous :