Pulitzer 2018 : les lauréats des catégories photo ont été annoncés

La récompense la plus importante dans le milieu du journalisme vient être décernée, mettant en avant ceux qui risquent leur vie pour nous informer.

Les réfugiés rohingyas se reflètent dans l’eau de pluie le long d’un remblai à côté des rizières après s’être enfuis du Myanmar à Palang Khali, près de Cox’s Bazar, au Bangladesh, le 2 novembre 2017. (© Reuters)

Le prix Pulitzer est considéré comme l’une des récompenses les plus prestigieuses au monde. Chaque année sont primés des professionnels dans les catégories journalisme, littérature, fiction et musique. Si la remise du prix musique au rappeur Kendrick Lamar a fait beaucoup de bruit dans le monde médiatique, il est important aussi de célébrer les autres catégories, notamment les récompenses dédiées aux photographes, faisant partie de la branche journalisme.

Publicité

Cette année, l’actualité chaude a été à l’honneur, puisque les images qui ont été saluées concernent les émeutes de Charlotteville et l’exode des réfugiés au Myanmar. Des images essentielles, qui nous informent des situations de l’autre côté du globe.

Ryan Kelly remporte le prix de l’actualité

En août 2017, alors que de nombreux manifestants marchaient dans les rues de Charlottesville pour soutenir le mouvement "Black Lives Matter" et dénoncer les violences policières à caractère raciste, un automobiliste a décidé de foncer sur les manifestants. À ce moment-là, Ryan Kelly, photojournaliste à Charlottesville depuis quatre ans pour le Daily Progress, a réussi à capter le moment précis de l’impact. Une manière de suspendre le temps, pour dénoncer la violence de la situation dans le pays.

Un véhicule fonce sur un groupe de manifestants qui marchent le long de 4th Street NE au centre commercial Downtown à Charlottesville le jour du rassemblement d’Unite the Right le samedi 12 août 2017. (© Ryan Kelly)

Publicité

L’équipe photo de l’agence Reuters remporte le prix reportage

Ce n’est pas un photographe en particulier qui a été récompensé pour le prix reportage mais tout simplement l’équipe photo de la célèbre agence de presse Reuters. En effet, l’agence a envoyé de multiples photographes pour témoigner de la violence du quotidien des réfugiés rohingyas fuyant le Myanmar. Des photos poignantes qui racontent cet exode.

Un réfugié rohingya épuisé fuyant la violence au Myanmar demande l’aide d’autres personnes qui se rendent à Palang Khali, près de Cox’s Bazar, au Bangladesh, le 2 novembre 2017. (© Reuters)

Les réfugiés rohingyas tentent de se mettre à l’abri des pluies torrentielles alors qu’ils sont détenus par la Garde frontalière du Bangladesh (BGB) après avoir traversé illégalement la frontière, à Teknaf, au Bangladesh, le 31 août 2017. (© Reuters)

Publicité

Un agent de sécurité tente de contrôler les réfugiés rohingyas qui attendent de recevoir de l’aide à Cox’s Bazar, au Bangladesh, le 21 septembre 2017. (© Reuters)

Des réfugiés rohingyas se bousculent dans un camp de Cox’s Bazar, au Bangladesh, le 24 septembre 2017. (© Reuters)

Mohammed Shoaib, 7 ans, qui a reçu une balle dans la poitrine avant de traverser la frontière du Myanmar en août, est enlacé par son père devant un centre médical près de Cox’s Bazar, au Bangladesh, le 5 novembre 2017. (© Reuters)

Publicité

Par Lisa Miquet, publié le 20/04/2018

Copié

Pour vous :