Les ados des années 1990 saisis dans l'intimité de leur chambre

Dans les années 1990, la photographe Adrienne Salinger s'est immiscée, deux ans durant, dans la vie privée de 43 jeunes adultes, ou grands enfants, pour capturer l'intimité de leur chambre. Elle montre l'envers souvent sombre d'un décor traversé par la période charnière et parfois difficile qu'est l'adolescence. 

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

L'adolescence est une période charnière dans la vie d'un jeune, embarqué dans un passage vers l'âge adulte parfois douloureux et difficile. Rien de tel que la chambre de cet ado pour représenter visuellement les émotions et sentiments dans lesquels il baigne. Ce cocon, la photographe Adrienne Salinger s'y est introduite pour le capturer, s'immisçant pendant deux ans dans la vie privée de 43 jeunes, dans les années 1990. Une décennie dont la particularité se ressent dans l'atmosphère dégagée par ces tableaux rétros et kitsch.

Publicité

Posters, reliques, gadgets... La chambre est le lieu le plus intime de la vie d'un jeune, le reflet primaire de son expression, le miroir de ses sentiments et de son état d'esprit à un instant précis. L'endroit où il passe le plus de temps, souvent seul, ou accompagné lorsqu'il accepte d'ouvrir la porte de sa bulle personnelle.

Espoirs, craintes et rêves... Et, plus profondément : médicaments, grossesse, violence physique, racisme et flirt avec la mort. Ici, l'envers du décor immortalisé par Adrienne Salinger baigne dans une dure réalité, entre tristesse, drogue, dépression, solitude... Des états psychiques qui ressortent particulièrement dans cette série, à travers les images mais aussi les témoignages recueillis par la photographe, exposés sur son site et dans un livre.

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

Publicité

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

Publicité

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

Publicité

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

© Adrienne Salinger

Par Rachid Majdoub, publié le 15/02/2016

Copié

Pour vous :