Belle, mystérieuse et extravagante, Los Angeles se dévoile à travers les déambulations d’une femme

La série de photos Belladonna suit les errances nocturnes d’une femme intrigante et fascinante, incarnation de la ville de Los Angeles.

© Robert Lang

Un jour, alors qu’il parcourait les rues de Los Angeles à la recherche d’un appartement, le photographe Robert Lang est tombé sur une femme assise sur un canapé : "Elle avait une cigarette à la main et elle tapait le sol avec son talon comme stressée. Elle portait une perruque blonde et arborait un maquillage bien trop extravagant. Elle était connue sous le nom d’Enigma Natale", nous raconte-t-il.

Publicité

Complètement fasciné par elle, le photographe a d’abord tenté de la retrouver, en vain. C’est alors qu’il a eu l’idée de créer le personnage de Belladonna (également le nom de la série) et de parcourir la ville brumeuse de Los Angeles à travers le prisme de cette fille mystérieuse, narcissique et déjantée, personnification de la Cité des anges :

"Dans une ville qui déborde de malades mentaux, le ton des images représente un peu le rêve hollywoodien et à quel point il peut être sinistre quelquefois. Belladonna est une personne compliquée d’un côté, mais de l’autre, elle est dramatiquement belle, un peu comme Los Angeles. Dans cette ville, les habitants aiment les tragédies et les accueillent à bras ouverts, juste pour se sentir comme tout le monde."

En plus des images floues, vintage et saturées dont il nous fait part, Robert Lang nous livre l’intimité de Belladonna dans une vidéo, inspirée des années 1970, où l’on peut voir la jeune femme se déhancher sur le fameux titre "Give Me The Night" de George Benson.

Publicité

© Robert Lang

© Robert Lang

Publicité

© Robert Lang

© Robert Lang

© Robert Lang

Publicité

© Robert Lang

© Robert Lang

Vous pouvez aussi le suivre sur Instagram et sur son site Internet.

Par Dounia Mahieddine, publié le 23/11/2017

Copié

Pour vous :