Dans l’univers fantasque, exubérant et queer d’Alessandro Merlo

Chaque image du photographe italien est une aventure visuelle unique, une sorte d’invitation à un voyage baroque et loufoque.

© Alessandro Merlo

Publicité

La fascination d’Alessandro Merlo pour l’argentique remonte à son enfance. Il garde en souvenir la mécanique gestuelle de sa mère qui changeait les pellicules de son 35 mm. Elle a d’ailleurs été la première personne qu’il a photographiée. "La photographie était à mes yeux la magie la plus accessible que je pouvais expérimenter", confie-t-il.

Dès son plus jeune âge, Alessandro Merlo a ressenti le besoin de s’échapper du réel en créant son propre monde imaginaire. Au cours de ses années au collège, il était quotidiennement harcelé par les autres enfants, qui le jugeaient trop féminin, trop coloré, trop flamboyant… C’est ainsi qu’il s’est plongé intensément dans la photographie.

Dès lors, il n’eut de cesse de produire sa propre imagerie, en veillant à ce qu’elle soit la plus insolite possible. C’est pour cela qu’à l’âge de 17 ans, animé par sa passion et son ambition, il quitte l’Italie du Nord, sa famille et ses amis pour conquérir Londres et accomplir son rêve de devenir photographe.

Publicité

Le destin et ses mystères

© Alessandro Merlo

Le destin est l’une de ses principales sources d’inspiration. Sa relation à la photographie est, selon lui, le fruit d’une des surprises mystérieuses du destin. En effet, il raconte que c’est lorsqu’il a reçu un cadeau inattendu de sa tante que sa carrière de photographe a pris un tournant important :

"À chaque fois que je prends une photo, je me demande comment je suis arrivé là, à cette place exacte, à ce moment précis. Je retrace ma trajectoire depuis ma ville d’origine en Italie du Nord, je revois tous les trains que j’ai pu attendre, tous les avions que j’ai pris, tout ce que j’ai laissé derrière moi et tout ce que j’ai trouvé en retour."

Publicité

Son oncle, décédé des années avant sa naissance, était photographe. Alessandro a grandi avec ses photos et les récits de sa tante n’ayant jamais réussi à refaire sa vie. Un jour, sans crier gare, celle-ci lui a envoyé le vieux mais intact reflex de son défunt mari. Extrêmement ému du geste, Alessandro raconte qu’il s’est obstiné pendant des semaines à maîtriser l’appareil. Un bijou d’antan qui ne le quitte plus aujourd’hui.

Fasciné par le mystère du destin et la multitude des chemins que la vie nous fait prendre, l’artiste accorde une place primordiale à l’infinité des détails qui font qu’une image est unique, tout comme une trajectoire de vie. Pour lui, le hasard n’existe pas, tout prend sens avec le temps et c’est la raison pour laquelle sa vie et son œuvre sont pleines d’intensité.

L’expression de soi sans barrière ni scrupule est également le moteur de sa création. Ayant beaucoup souffert d’être différent durant son enfance, il était primordial pour l’artiste qu’il est devenu de prôner la liberté d’être soi-même et avec le plus d’excentricité possible. Alessandro Merlo compose ainsi des images uniques, riches en couleurs et en émotions.

Publicité

© Alessandro Merlo

© Alessandro Merlo

© Alessandro Merlo

© Alessandro Merlo

© Alessandro Merlo

© Alessandro Merlo

© Alessandro Merlo

© Alessandro Merlo

Vous pouvez suivre Alessandro Merlo sur son compte Instagram et sur son site.

Par Joséphine Faisant, publié le 21/09/2018

Copié

Pour vous :