© Maurizio Di Iorio

L'univers pop art de Maurizio Di Iorio

En s'inspirant des codes de la publicité, le photographe italien propose une série de clichés rappelant l'esthétique pop art.

© Maurizio Di Iorio

© Maurizio Di Iorio

Des plans resserrés, des couleurs flashy, une lumière saturée... Le style de Maurizio Di Iori se veut clinquant, reconnaissable et inspiré des codes de la publicité. Cette dernière influence ne vient pas de nulle part : l'artiste a passé une quinzaine d'années dans le milieu. Son travail met en lumière des objets et scènes de notre quotidien sublimés par une esthétique ultra-léchée et des couleurs vives.

Publicité

Brosse à dents, verre, bouteille, bougie occupent le premier plan de ses photographies. Aucun personnage ni silhouette ne vient leur faire concurrence. Seules une main ou une jambe peuvent se glisser devant l'objectif, soulignant toujours la place primordiale de l'objet à travers ces clichés. L'ancien publicitaire expliquait notamment dans une interview : "J'ai un profond intérêt pour les objets du quotidien qui nous entourent : ils racontent quelque chose de notre temps."

Une esthétique personnelle

Sur son site, l'artiste défend une vision toute personnelle de l'art et de ses images :

"Je n'aime pas les photographies qui veulent nous transmettre un message. Qu'est-ce que l'image d'une brosse à dents géante pourrait signifier ? C’est simplement une photographie objective, dépourvue d’angoisse existentielle. C’est une des images de la culture de masse. Quand je la prends en photo, je me dis 'Qui pourrait bien aimer cette image ?'.

Et, quand j'y pense, je me dis que c'est bien parce que les gens y voient un objet qu'ils connaissent et qui fait partie de leur vie. Alors, le photographe devient intéressant car il sublime l'objet avec sa vision personnelle et artistique. Je ne veux pas envoyer de message à travers mon travail, même si, attention, il n'a rien de superficiel."

Publicité

L'ensemble du travail de Maurizio Di Iorio est à retrouver sur son site personnel ou encore sur Instagram.

© Maurizio Di Iorio

© Maurizio Di Iorio

© Maurizio Di Iorio

© Maurizio Di Iorio

Publicité

© Maurizio Di Iorio

© Maurizio Di Iorio

© Maurizio Di Iorio

© Maurizio Di Iorio

© Maurizio Di Iorio

© Maurizio Di Iorio

Publicité

© Maurizio Di Iorio

© Maurizio Di Iorio

Par Marie Campistron, publié le 22/07/2016

Copié

Pour vous :