Une mannequin expose la réalité derrière la perfection affichée de ses photos Instagram

En modifiant les légendes de ses photos a posteriori, la modèle autrichienne Jazz Egger a fait parler d'elle. Elle dévoile l'envers du décor de ses posts Instagram et insuffle un peu de normalité aux images parfaites de sa vie de mannequin.

Publicité

Traduction : "À peine sortie de la douche (#TruthBehindThisShot Je presse mes seins l'un contre l'autre comme une folle pour faire croire que j'en ai ne serait-ce qu'un peu, je porte une tonne de maquillage eeeeeet j'ai pris une centaine de photos avant d'arriver à ces trois pas trop mal)."

À 19 ans et après avoir participé à l'émission de télé-réalité Germany's Next Top Model, Jazz Egger a récemment fait parler d'elle en légendant de façon assez particulière ses photos Instagram. Si la mannequin, habituée à vivre de sa beauté, continue de se montrer sous son meilleur jour sur le réseau social, elle a décidé de raconter la vérité derrière ses posts, révélant le contraste entre ce qu'elle montre et la réalité.

Publicité

À l'aide du hashtag #TruthBehindThisShot ("la vérité derrière cette image", ndlr), la jeune femme raconte les coulisses de ses images aux centaines de likes. Derrière sa vie parfaite, sa peau parfaite, son corps apparemment parfait, Jazz raconte que tout n'est pas si rose. Elle précise que c'est une bonne couche d'acné qui se cache derrière le fond de teint, des horaires impossibles derrière la vie de rêve et des centaines d'essais avant de poster ce selfie qui a l'air tout juste sorti de la pellicule de son téléphone.

Le phénomène a pris de l'ampleur et de nombreux internautes et célébrités ont loué l'initiative de la jeune modèle. Le rappeur Ludacris en particulier a partagé un article concernant Egger, en qualifiant ses posts de "révélateurs". Un sentiment semble-t-il partagé par les médias et les fans de la jeune femme, dont la communauté ne cesse de grandir.

Publicité

Traduction : "C'est une métaphore (#TruthBehindThisShot J'ai passé environ deux heures à me maquiller juste pour prendre ce selfie. Maintenant je mange de la pizza dans mon canapé. Pas de regrets.)"

Publicité

Traduction : "24 octobre 2016 // [...] (#TruthBehindThisShot j'ai mis environ 15 minutes à prendre cette photo et j'étais sur le point de tomber du lit parce que je devais faire en sorte que mes jambes paraissent le plus mince possible.)"

Traduction : "Photoshop niveau 7000 [...] (#TruthBehindThisShot mon agence m'a dit ce jour-là que mes hanches étaient beaucoup trop larges et que je devais perdre du poids afin d'espérer défiler pour la Fashion Week de Londres. J'étais déjà trop maigre donc j'ai décidé que je ne perdrai pas de poids. J'ai quand même été confirmée pour la Fashion Week de Londres.) (D'ailleurs, j'ai écrit en légende "Photoshop niveau 7000" parce que j'ai modifié le fond de la photo, pas parce que mon corps a été modifié.)"

Traduction : "Qu'est-ce que vous pensez de ce haut ? On m'a dit qu'il coûtait 2 000 balles et je ne le COMPRENDS PAS lol #MilkRiotStudios (#TruthBehindThisShot J'étais hyper en retard pour ce shooting parce que mon agence m'avait bookée pour un casting et un shooting à la même heure. Comment suis-je censée être à deux endroits à la fois ? Je suis allée au casting et ensuite j'ai littéralement COURU jusqu'au shooting direct après (1 h 30 en retard). Évidemment, l'équipe était super énervée et m'a dit que je n'étais vraiment pas professionnelle, même après leur avoir expliqué la situation. J'étais vraiment désolée et je n'ai aucune idée de comment gérer ces problèmes d'horaires.)"

Traduction : "Être un bébé de l'été, c'est dur quand il fait -7 ° dehors. / En vie, août dernier, Brighton Beach. (#TruthBehindThisShot il y a une raison pour laquelle la photo est en noir et blanc. Regardez la ligne de mon coup de soleil sous mon haut haha. Mais à part ça, c'était putain de génial. Bougez tous à Brighton, c'est là où sont créés les rêves.)"

Par Lise Lanot, publié le 04/05/2017

Copié

Pour vous :