Meatwreck, le compte Instagram qui va vous mettre mal à l'aise

L'art est-il nécessairement beau ? Vous avez quatre heures.

Si nous ne sommes pas là pour vous remâcher vos cours de philo, le compte Meatwreck questionne assez justement la notion d'œuvre d'art. La beauté étant subjective, il semblerait réducteur de résumer l'art à une simple recherche formelle. Une œuvre n'a pas seulement vocation à être belle au sens propre du terme, mais à nous transmettre une émotion : du désir, de la surprise, voire même du dégoût.

C'est en tout cas en partant de ce postulat que les deux artistes originaires de Los Angeles, Mitra Saboury et Derek Paul Boyle, ont créé le compte Instagram Meatwreck, qui pourrait se traduire littéralement en français par "épave de viande". Le duo réalise des images dérangeantes, des absurdités visuelles qui nous mettent rapidement mal à l'aise. Les oreilles servent de bougeoir, les tables à repasser sont en viande hachée, le papier toilette est pimenté et les cheeseburgers font figure d'alliance. En donnant une nouvelle fonction à nos objets du quotidien, les artistes stimulent notre imagination et nous oblige à nous projeter au sein de ces scènes loufoques.

Publicité

Souvent mises en scène avec théâtralité, leurs images sont soulignées d'une lumière dure, peu flatteuse, réalisée au flash, qui renforce l'aspect trash et foutraque de leurs créations. Bien que le travail soit particulièrement crispant, ces jeux de mots visuels posent un regard différent sur notre quotidien et nous montrent qu'il est possible de penser autrement. Et c'est peut-être dans cette ouverture à de nouvelles perceptions que le projet trouve sa valeur artistique.

Publicité

Publicité

Publicité

Par Lisa Miquet, publié le 30/03/2017

Copié

Pour vous :