Le délicat jeu de Noell Oszvald avec la perspective

En maniant lignes et perspectives, la photographe Noell Oszvald est à l'origine d'un univers fascinant. 

Publicité

 

En jouant savamment avec la perspective, Noell Oszvald façonne un univers sombre, graphique et surréaliste. Bien qu'elle ait commencé la photographie il y a seulement quelques années, le travail de cette jeune Hongroise de 25 ans témoigne d'une véritable compréhension de la composition et de la manière d'élaborer une série. Elle se met en scène elle-même et présente plusieurs autoportraits fascinants, à l'esthétique minimaliste. Réservée, elle trouve que l'autoportrait est la façon la plus simple de s'exprimer. Argument qu'elle développe dans une interview accordée au magazine Lines :

"La plupart de mes photos sont des autoportraits et chacun d'entre eux est basé sur mes réflexions personnelles et mes émotions. Si je peux, je fais le choix de travailler seule car je suis très timide. Même si c'est souvent plus compliqué techniquement de réaliser des autoportraits, je trouve que c'est la manière la plus simple et plus la sincère pour mettre en forme les idées que j'ai en tête."

Publicité

Elle choisit de travailler uniquement en noir et blanc, le moyen le plus intuitif selon elle d'exprimer ses émotions. Si ses photos paraissent uniquement construites lors de la prise de vue, elles cachent en réalité un important  travail de retouche :

" Mon processus de fabrication dépend des images sur lesquelles je travaille. La plupart du temps, ce sont des compositions de plusieurs images qui donnent l'illusion d'être une seule  photographie. [...] Je trouve que le post-traitement est la partie la plus agréable à réaliser. Je construis mes photos à partir de plusieurs images différentes, un peu comme un puzzle."

Jouant habilement avec les lignes, les horizons et les contrastes, la photographe élabore un univers singulier à l'esthétique mélancolique.

Publicité

Publicité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez retrouver le travail de Noell Oszvald sur son site personnel, son compte Instagram ou sa page Facebook

Par Lisa Miquet, publié le 23/08/2016

Copié

Pour vous :