Les paysages surréalistes de Neda Vent Fischer

En jouant avec les lignes d'horizon, Neda Vent Fischer conçoit un univers surréaliste, mélancolique et totalement hors du temps. 


À travers ses clichés de paysages troubles, la photographe Neda Vent Fischer façonne un univers personnel et atypique. Ses images transforment l'horizon en une succession de lignes, pour un résultat particulièrement graphique. Faisant écho au flou de mouvement obtenu lorsque l'appareil photo est en vitesse lente, ces photos nous rappellent le temps qui passe avec une certaine mélancolie.

On peut aisément reconnaître certains lieux typiquement français comme la Tour Eiffel, le Sacré Cœur, le Mont-Saint-Michel ou encore la côte basque. Cependant, les paysages semblent appartenir à un lieu imaginaire, hors de l'espace et du temps. Capturer ces célèbres monuments, déjà photographiés des milliers de fois et réussir à en proposer une vision totalement novatrice est une véritable performance, preuve du talent de l'artiste.

Publicité

En utilisant souvent les même procédés techniques et en jouant avec les noirs et les blancs, la photographe crée une unité, une atmosphère lointaine proche du rêve. L'artiste aime d'ailleurs jouer avec les rapports entre le rêve et la réalité puisqu'elle se considère elle-même comme surréaliste, comme elle l'explique au blog 23si :

"La photographie surréaliste, n’est pas ce qui vient immédiatement à l’esprit des gens lorsque je leur dis que je suis photographe; la plupart d’entre eux me demandent : 'Êtes-vous photographe de paysage, d’action, de la faune, ou de portraits ?' À vrai dire, je suis tout cela… mais je me considère avant tout comme une photographe surréaliste."

Des clichés sombres et profonds, qui nous montrent le regard subjectif de l'artiste sur la France.

Publicité









Vous pouvez retrouver le travail de Neda Vent Fischer sur son compte Behance et sur son compte Instagram

Par Lisa Miquet, publié le 02/09/2016

Copié

Pour vous :