Peter Puklus is an artist living and working in Budapest, Hungary. He studied photography at the Moholy-Nagy University of Art and Design, Budapest (MOME) and new media design at the École National Supérieur de Création Industrielle (ENSCI) in Paris. He is about to finish his DLA (Doctor of Liberal Arts) studies in photography at MOME.
Beside the photographic gaze which can always be found in the center of Puklus’ works, he recently started to explore undiscovered territories beyond the wooden frame. His recent projects involve sculptures, objects, installations, drawings and videos. In 2012 he published two photo-books: ‘One and a half meter‘ with Kehrer Verlag and ‘Handbook to the Stars‘ with Stokovec. At the moment he is working on his third book ‘The Epic Love Story of a Warrior‘ to be published in 2015.
Puklus is represented by Trapéz in Budapest and Robert Morat in Hamburg and Berlin.

À travers ses clichés documentaires, Peter Puklus explore la notion d’intimité

Le photographe Peter Puklus a tiré le portrait de ses proches.

© Peter Puklus

Peter Puklus est un artiste hongrois pluridisciplinaire jonglant entre sculptures, design, peintures, installations vidéo et photographie. Et ce sont précisément ces dernières qui nous intéressent aujourd’hui.

Publicité

En effet, l’artiste a récemment réalisé une série intitulée One and a Half Meter, ou "un mètre et demi en français". Cette distance désigne le rayon d’espace vital que possède chaque individu et permet de déterminer le degré d’intimité entre les êtres puisque seules les personnes qui nous sont proches ont accès à ce précieux espace.

Curieux d’interroger cette distance, l’artiste a décidé de photographier certains de ses proches qui, justement, ont accès à cette intimité. La série présente également des objets du quotidien qui, eux aussi, gravitent dans ce périmètre restreint. Le photographe raconte :

"Dans le cadre de ce travail, je rassemble les portraits de ceux qui m’entourent pour réaliser une sorte de cartographie, un reportage sur ces personnages qui, d’une manière ou d’une autre, sont proches de moi. Qu’il s’agisse de simples connaissances ou d’amis, l’important est de faire de la photographie le symbole du lien qui nous unit, ou qui unit les protagonistes les uns aux autres. […] Je capture un moment, cette magie qui est celle de la vérité, de l’intimité, de la photographie, en d’autres termes, une histoire d’amour, d’amitié et d’identité"

Publicité

Chaque image, capturée avec soin, possède un fort potentiel narratif, si bien qu’on dirait qu’elles sortent d’un film. En toute simplicité, Peter Puklus révèle la beauté du quotidien. À l’occasion des festivals culturels Photo Saint-Germain et Un week-end à l’est, les images de l’artiste seront exposées du 7 novembre au 15 décembre 2018 à la galerie Folia. L’occasion d’admirer les clichés en vrai.

© Peter Puklus

© Peter Puklus

Publicité

© Peter Puklus

© Peter Puklus

Vous pouvez retrouver le travail de Peter Puklus sur son site personnel.

Publicité

Par Lisa Miquet, publié le 22/10/2018

Copié

Pour vous :