Philippe Halsman, l'artiste qui a révolutionné la photographie moderne

Philippe Halsman était un photographe d'origine lettone qui a longtemps officié pour le magazine Life. Inventif et audacieux, ses portraits mis en scène ont révolutionné l'histoire de la photographie. 


En 1921, lorsque Philippe Halsman découvre la photographie et développe ses premiers clichés dans la salle de bain familiale, le jeune homme de 15 ans comprend qu'il se passe quelque chose. Il est pourtant loin d'imaginer qu'il deviendra l'un des photographes les plus importants de son siècle.

D'origine lettone, le photographe a vécu à Paris, puis a déménagé à New York en 1940. Il commence alors à travailler pour le magazine Life, premier titre de presse uniquement illustré avec des photographies. Cet emploi lui permettra de signer 101 couvertures au total et de photographier de nombreuses célébrités telles que Winston Churchill, Pablo Picasso, Marilyn Monroe, André Malraux, Albert Einstein ou encore Alfred Hitchcock.

Publicité

Caractérisé à la fois par une maîtrise technique parfaite et une originalité sans limite, le travail de Philippe Halsman témoigne de sa capacité à expérimenter. Roi de la manipulation, il aimait mettre en scène les personnes qu'il rencontrait pour capter l'essence de leur personnalité. Le musée du Jeu de Paume lui a récemment consacré une rétrospective, en mettant notamment la citation suivante à l'honneur :

"Chaque visage que je regarde me semble cacher le mystère d’un autre être humain. Capter cette révélation est devenu le but et la passion de ma vie."

Pour saisir au mieux ce qui caractérise les personnalités qu'il photographiait, il n'hésitait pas à sortir des codes traditionnels de la photographie de portraits, encore très normée à l'époque. Il a construit notamment une série d'images immortalisant des personnalités en train de sauter. Le photographe s'est expliqué à ce sujet :

Publicité

"Lorsque vous demandez à une personne de sauter, son attention est essentiellement portée sur l’action de sauter et le masque tombe, révélant la vraie personnalité."

Une étroite collaboration avec Salvador Dalí

Ainsi, lorsque Philippe Halsamn a eu l'occasion de photographier le peintre Salvador Dalí, il était intimement convaincu qu'un simple portrait ne serait pas suffisant. S'étant rencontrés lors d'une commande pour Life, les deux artistes sont rapidement devenus de véritables amis, donnant naissance à une collaboration de plus de 30 ans. Inspiré par le surréalisme du peintre catalan, Philippe Halsman a mis en scène l'artiste de manière spectaculaire pour un cliché : entouré d'une chaise flottante, d'un chevalet suspendu, de chats qui volent et d'une gerbe d'eau semblant être figée en l'air, Dalí donne l'impression d'être en lévitation.

Cette photo, intitulée "Dalí Atomicus", est une interprétation photographique des œuvres du peintre (ainsi qu'un clin d'œil à sa Leda Atomica). L'image finale a nécessité l'assemblage de 26 photographies ainsi que l'aide de sa femme et de sa fille.

Publicité

Le photographe a immortalisé Dalí à de nombreuses reprises, dans dans des mises en scène toutes plus barrées les unes que les autres. Le peintre aimait se prêter à l'exercice et Philippe Halsman appréciait capturer l'univers du génie surréaliste. L'ingéniosité des deux créatifs a donné naissance à des images aujourd'hui iconiques, affirmant la capacité de la photographie à raconter des histoires.

Bien avant l'arrivée du numérique et des logiciels de post-traitement tels que Photoshop, Philippe Halsman a su synthétiser les courants artistiques de son époque et réinventer une nouvelle manière de photographier, inspirant de nombreuses générations d'artistes.

Publicité

Une photo publiée par @__t2m__ le

Une photo publiée par Katya (@k_fortunata) le

Une photo publiée par Artsy (@artsy) le

Par Lisa Miquet, publié le 30/08/2016

Copié

Pour vous :