Photographer Alexander Chekmenev Ukraine Kiev WWW.CHEKMENEV.NET

Quand des photos de passeport capturent l'Histoire

Alexander Chekmenev a passé plusieurs mois à immortaliser les moments où furent prises les nouvelles photos de passeport d'Ukrainiens âgés, au lendemain de la chute de l'Union soviétique.

© Alexander Chekmenev pour 'Passport', Dewi Lewis Publishing

© Alexander Chekmenev, Passport, Dewi Lewis Publishing

Après la chute de l'Union soviétique, l'Ukraine se devait de remplacer ses anciens passeports soviétiques par de nouveaux papiers d'identité ukrainiens. L'ensemble des citoyens avaient pour obligation de se procurer un nouveau passeport en moins d'un an : une véritable course aux papiers s'est alors organisée.

Publicité

Entre 1994 et 1995, les services sociaux se mirent à employer des photographes afin qu'ils se déplacent dans les maisons des plus âgés, des malades ou des plus pauvres. Ainsi, tout le monde pouvait obtenir une photo de passeport.

Une plongée dans l'intimité des personnes âgées

Alexandre Chekmenev faisait partie de ces photographes commissionnés. Le livre Passport, publié aux éditions Dewy Lewis, compile les images et les histoires que Chekmenev a amassées durant cette année. L'éditeur précise que l'artiste a été fortement marqué par cette intrusion dans la vie de ceux qui n'avaient plus que quelques années à vivre. Il raconte avoir découvert dans deux maisons des cercueils déjà arrangés par les occupants en vue de leur mort. L'un d'eux, un homme de 92 ans, s'était même créé une sorte de rituel :

"Il [avait placé le cercueil] dans sa remise, et dès qu'il finissait une bouteille de vodka, il plaçait celle-ci à l'intérieur du cercueil. Dès que le cercueil était rempli, il le donnait à quelqu'un d'autre, affirmant que c'était là un signe que son heure n'était pas encore venue. Au moment de prendre sa photo, le vieil homme s'est assis à table avec son neveu, une bouteille de vodka et deux verres remplis à ras bord devant eux."

Publicité

Le photographe devait produire des photos d'identité neutres et sans histoires, mais dans Passport il propose les clichés des coulisses de ses portraits. Ces images, qu'on n'aura jamais vu sur les papiers officiels, racontent la vie de ces Ukrainiens, qui venaient de vivre le passage historique de leur pays à l'indépendance. Proches de la fin, selon eux, et pour leurs proches, Chekmenev a raconté leur histoire grâce à son appareil photo et le résultat, bien que sans complaisance, est très touchant.

Vous pouvez retrouver le travail de l'artiste sur son site

© Alexander Chekmenev pour 'Passport', Dewi Lewis Publishing

© Alexander Chekmenev, Passport, Dewi Lewis Publishing

Publicité

© Alexander Chekmenev pour 'Passport', Dewi Lewis Publishing

© Alexander Chekmenev, Passport, Dewi Lewis Publishing

© Alexander Chekmenev pour 'Passport', Dewi Lewis Publishing

© Alexander Chekmenev, Passport, Dewi Lewis Publishing

© Alexander Chekmenev pour 'Passport', Dewi Lewis Publishing

© Alexander Chekmenev, Passport, Dewi Lewis Publishing

Publicité

© Alexander Chekmenev pour 'Passport', Dewi Lewis Publishing

© Alexander Chekmenev, Passport, Dewi Lewis Publishing

© Alexander Chekmenev pour 'Passport', Dewi Lewis Publishing

© Alexander Chekmenev, Passport, Dewi Lewis Publishing

© Alexander Chekmenev pour 'Passport', Dewi Lewis Publishing

© Alexander Chekmenev, Passport, Dewi Lewis Publishing

passport_cover-1-glissees

Couverture du livre Passport aux éditions Dewi Lewis Publishing

Par Lise Lanot, publié le 23/03/2017

Copié

Pour vous :