Les photos de Steve Roe vous feront voir Séoul comme si vous étiez sous acides

Sans utiliser Photoshop, Steve Roe transforme visuellement le paysage nocturne de Séoul.

Si la nuit certains quartiers de Séoul, comme Gangnam ou Hongdae, peuvent être hypnotisants du fait de la quantité et de la puissance des panneaux lumineux dans les rues, ils le sont encore plus vus sous l’objectif de Steve Roe. En effet, ce photographe expatrié à Séoul a capturé la vie nocturne de la capitale coréenne à travers un prisme, ce qui déforme et dédouble l’image à la manière d’un kaléidoscope. Sur Bored Panda, le photographe nous raconte son processus de prise de vues :

Publicité

"Pas de Photoshop pour ces photos ! Je les ai obtenues en utilisant des prismes, un morceau de verre qui réfracte et réfléchit la lumière. Je le positionne devant mon objectif et je le rapproche ou l’éloigne, en expérimentant les différents angles et lumières."

Il en résulte une série qui semble nous montrer la ville comme si nous étions sous acides. L’esthétique trouble couplée aux néons électrisants nous rappelle aussi le film Enter the Void de Gaspar Noé. Une idée simple, parfaitement réalisée, qui montre que parfois un simple accessoire à moins de 10 euros peut transcender une série photo. En espérant qu’elle vous donne des idées !

Publicité

Publicité

Vous pouvez retrouver le travail de Steve Roe sur son site personnel ainsi que sur son compte Instagram.

Publicité

Par Lisa Miquet, publié le 25/05/2018

Copié

Pour vous :