Un photographe a modifié son Polaroid pour qu’il imprime sur du papier thermique

Il n’y a pas de petites économies !

© Tim Alex Jacobs

Si les appareils photo instantanés peuvent permettre de nombreuses explorations photographiques, les films peuvent vite représenter un coût important. C’est pour tenter de résoudre ce problème que le photographe Tim Alex Jabobs a décidé de modifier son Polaroid, lui permettant alors d’imprimer des photos sur du papier thermique, matériau peu cher, utilisé pour nos tickets de caisse.

Publicité

Pour cela, le photographe-bricoleur s’est emparé d’une webcam premier prix et de la plus petite imprimante thermique qu’il pouvait trouver pour moins de 50 dollars (40 euros). Après avoir fait quelques tests, il a pu constater que l’impression d’une image n’était pas plus compliquée que celle d’un texte, et a fait un peu de programmation sous Linux à l’aide de son mini-ordinateur Raspberry Pi Zero.

Une fois le système opérationnel, il a tout simplement ouvert et vidé son Polaroid Sonar Autofocus 5000, l’a rempli de son attirail de prise de vues, composé de la webcam, de l’imprimante et du Raspberry. L’une des plus grosses difficultés pour le photographe a été de créer un système opérationnel rapidement, car certains systèmes nécessitaient une trentaine de secondes avant d’être en état de marche. Relier certains composants du Polaroid – comme l’obturateur à la webcam – a aussi été l’un des défis du projet.

Aujourd’hui, le modèle de Tim Alex Jabob fonctionne parfaitement. Pour présenter ses recherches, le photographe a écrit une longue notice qui documente tout le processus de construction de l’appareil et a réalisé une courte vidéo montrant le fonctionnement de l’objet. Au vu du temps qu’il a passé sur ce Polaroid et des nombreux composants qu’il a dû acheter, il n’est pas certain que le photographe ait réalisé les économies escomptées au départ, mais il peut au moins se vanter d’être l’inventeur d’un nouvel appareil.

Publicité

Par Lisa Miquet, publié le 03/05/2018

Copié

Pour vous :