Par Lisa Miquet

Les projections de Julien Nonnon sont de retour et, cette fois, bien loin de notre capitale.

© Julien Nonnon

Adepte du street mapping – technique qui consiste à projeter des images sur des bâtiments –, Julien Nonnon a déjà attiré notre attention. En effet, en affichant des baisers sur les murs de Paris, l’artiste répandait de l’amour dans les rues de la capitale au lendemain des attentats. Depuis, le travail de Julien Nonnon a fait le tour du monde, s’invitant sur les édifices d’Orlando, de Madrid, de Stockholm et récemment de Hong Kong.

À l’occasion des festivités du nouvel an chinois, l’artiste nous livre sa dernière série Safari urbain - HK Zoodiac Series, réalisée dans les rues hongkongaises. Pour ce nouveau travail, Julien Nonnon s’est inspiré du bestiaire traditionnel du zodiaque chinois pour réaliser une série d’illustrations, qu’il a ensuite décidé de projeter sur les façades emblématiques de la ville. Un travail à la croisée des chemins qui mixe à la fois street art, art numérique et performance.

Pour immortaliser son dispositif, Julien Nonnon a choisi la photographie : une façon de garder une trace de ces œuvres éphémères, mais aussi de restituer l’interaction entre le support, l’image, la rue et les passants. Son travail s’inscrit donc dans une double temporalité : l’œuvre de l’artiste possède à la fois une dimension événementielle, vouée à disparaître, qui se double toujours d’une mémoire photographique, montrant une autre interprétation de l’œuvre. Un travail qui fait fusionner imaginaire, mythologie et espace urbain, à découvrir en images.

© Julien Nonnon

© Julien Nonnon

© Julien Nonnon

© Julien Nonnon

© Julien Nonnon

© Julien Nonnon

© Julien Nonnon

© Julien Nonnon

© Julien Nonnon

© Julien Nonnon

© Julien Nonnon

© Julien Nonnon

© Julien Nonnon

© Julien Nonnon

© Julien Nonnon

Vous pouvez retrouver le travail de Julien Nonnon sur son site personnel ou son compte Instagram.