"Secret Eden", la subtile série érotique de Sacha Goldberger

Sacha Goldberger lance Secret Eden : une série photo érotique qui, grâce à un habile jeu de superposition mentale, risque d'attiser votre imagination. 

secret_eden_sacha_goldberger_dyptiques_web01

© Sacha Goldberger

Vous le connaissez probablement pour ses personnages de la pop-culture façon peinture flamande ou encore pour Mamika, projet dans lequel il met en scène sa grand-mère en super-héroïne. Le photographe Sacha Goldberger revient cette fois avec une nouvelle série d'images des plus étonnantes.

Publicité

Un jeu de cache-cache visuel

Publicité

Secret Eden est une délicate série érotique qui évoque plus qu'elle ne montre. Si l'érotisme passe souvent par l'imagination, l'artiste a décidé de titiller celle de ses spectateurs à travers une série de diptyques grivois. Deux images sont photographiées à deux moments différents de la journée, laissant apparaître des corps dénudés. Si vous les superposez, une autre scène apparaît : à chacun d'imaginer son histoire.

Ce jeu de superposition mentale, véritable cache-cache visuel pour adulte, laisse au spectateur le plaisir de se livrer à d'audacieuses associations visuelles. Cette gymnastique mentale tranche avec notre époque numérique, où une imagerie pornographique ostentatoire fourmille sur nos écrans, qu'on le veuille ou non.

Une esthétique soignée et des univers référencés

Au-delà du caractère suggestif des images et de l'amusant procédé d'association visuel, nous pouvons saluer le travail de Sacha Goldberger pour la réalisation de ces images. La lumière est particulièrement léchée, quelle que soit l'heure de la journée, les différentes scènes ont un univers soigné jusque dans les moindres détails.

Publicité

Le photographe nous entraine dans 17 histoires atypiques, des intrigues costumées dans des ambiances très différentes. On passe d'un univers futuriste à l'Allemagne des années 40, puis d'une partie fine bourgeoise à un intérieur digne de Mad Men. Les compositions sont millimétrées, la lumière maîtrisée et un point d'honneur peut être donné au travail de décoration ainsi qu'au stylisme, au maquillage et à la coiffure, qui confèrent à chaque cliché une certaine véracité.

Ces ambiances sont référencées et font écho aussi bien à l'histoire de l'art qu'au cinéma. Des scénarios ouverts qui mettent en scène le désir à travers une délicate expérience suggestive. La série est actuellement exposée à la School Gallery à Paris jusqu'au 23 décembre, l'occasion d'aller contempler ces clichés évocateurs.

secret_eden_sacha_goldberger_dyptiques_web02

© Sacha Goldberger

Publicité

secret_eden_sacha_goldberger_dyptiques_web04

© Sacha Goldberger

secret_eden_sacha_goldberger_dyptiques_web06

© Sacha Goldberger

secret_eden_sacha_goldberger_dyptiques_web07

© Sacha Goldberger

secret_eden_sacha_goldberger_dyptiques_web09

© Sacha Goldberger

secret_eden_sacha_goldberger_dyptiques_web11

© Sacha Goldberger

secret_eden_sacha_goldberger_dyptiques_web12

© Sacha Goldberger

secret_eden_sacha_goldberger_dyptiques_web13

© Sacha Goldberger

secret_eden_sacha_goldberger_dyptiques_web16

© Sacha Goldberger

Vous pouvez retrouver le travail de Sacha Goldberger sur son site personnel, sa page Facebook et son compte Instagram. La série Secret Eden est exposée à la School Gallery, 322 Rue Saint Martin jusqu'au 23 décembre.

Par Lisa Miquet, publié le 25/11/2016

Copié

Pour vous :