Siirvgve, le photographe de l'extrême, est mort à l'âge de 18 ans

Alors qu'il pratiquait une passion aussi impressionnante que risquée, le jeune instagrameur et explorateur urbain Siirvgve s'est tué en chutant accidentellement d'un pont à l'âge de 18 ans. 

Publicité

Le jeune photographe lyonnais Maxime Sirugue, plus connu sous le pseudo Siirvgve, s'est tué le 12 janvier dernier alors qu'il escaladait un pont situé près du musée des Confluences à Lyon. Comme l'explique Le Figaro, le jeune homme pratiquait l'urban climbing, une discipline qui consiste à escalader l'architecture urbaine – bâtiments, grues, ponts – sans équipement ni mesures de sécurité et à la seule force de ses mains.

Coutumier de ce genre d'expéditions périlleuses, le jeune homme escaladait de nombreuses structures urbaines pour capturer des images saisissantes de sa ville. Dans une interview livrée au blog Keskiscpass, il expliquait en décembre dernier comment cette passion était née chez lui :

Publicité

"Un jour je suis tombé sur un reportage sur les explorateurs urbains de New York qui prenaient des photos de la face cachée de la ville, des souterrains aux toits des plus hauts immeubles de la ville. J’ai directement trouvé ça génial de pouvoir documenter la ville depuis des lieux et points de vue inconnus du grand public et depuis j’essaye de faire de même avec Lyon, depuis deux ans."

Les pieds dans le vide, il immortalisait la région lyonnaise et partageait ses prises de vues vertigineuses sur son compte Instagram. Son regard et son sens du cadrage avaient déjà convaincu plusieurs milliers d'internautes, qui suivaient son travail sur la célèbre plateforme de partage d'images. Toutefois, ce genre d'exploration représente un véritable risque, qui lui a d'ailleurs coûté la vie, à lui mais aussi à d'autres, puisque l'instagrameur Heavy Minds est mort il y a quelques mois dans des circonstances similaires.

Publicité

Publicité

Par Lisa Miquet, publié le 31/01/2017

Copié

Pour vous :