Spreepark : le célèbre parc d'attractions de Berlin victime d'un violent incendie

Le Spreepark, parc d'attractions culte de Berlin, aujourd'hui abandonné, a subi un violent incendie dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 août. Ce lieu désaffecté est célèbre parmi toute une génération d'europhiles fans de la capitale allemande.

rrrr

Le Spreepark de Berlin. (Crédit photo : Louis Lepron)

Il y a quelques mois, Konbini revenait de Berlin avec un reportage photo au cœur de Spreepark, parc d'attractions désaffecté célèbre parmi les amoureux de la capitale du Club-Mate. Or, ce haut-lieu de la jeunesse wannabe berlinoise et des fans d'exploration urbaine a subi un violent incendie dans la nuit du dimanche 10 août au lundi 11 août.

Selon le quotidien allemand Bild, le Spreepark a été victime de "plusieurs départs de feux", nécessitant l'intervention de plus d'une centaine de pompiers pour circonscrire les flammes du parc situé dans le bois de Waldschule Plänterwald, tout proche de Treptower Park. Aucun blessé n'était à déplorer, mais "de larges pans des bâtiments restant" ont été dévastés.

 

Aujourd'hui, les réactions sur Twitter étaient nombreuses, peinées, et polyglottes – la preuve, s'il en fallait encore une, que la renommée de ce parc abandonné avait depuis longtemps dépassé les frontières germaniques.

La police soupçonne un acte criminel

L'alerte a été donnée peu après une heure du matin, lorsqu'un départ de feu a été signalé dans la partie ouest du parc, là où prenait place encore la semaine dernière un décor de village western. Au cœur de la nuit, l'incendie était si violent que les pompiers ont dû faire appel à la police pour les aider. Une entreprise d'autant plus compliquée que la première bouche à incendie était située à un kilomètre et demi.

Les pompiers ont dû pomper l'eau de la rivière Spree, toute proche, pour pallier l'éloignement des sources. Les soldats du feu se sont rendus maîtres des lieux aux alentours de 4h30 lundi matin. La police soupçonne un acte criminel.

De 1969 à la chute du Mur, sa grande-roue scintillante et ses 29,5 hectares de terrain semblaient narguer Berlin-Ouest, dont le parc était tout proche : c'était un peu le Disneyland des habitants de Berlin-Est. Nommé "Kulturpark Plänterwald" jusqu’à la réunification, il est devenu "Spreepark Berlin" jusqu’à sa fermeture en 2002... sans jamais vraiment arrêter les passionnés de lieux abandonnés.

Situé non loin du mémorial soviétique de Treptower Park, il était le seul parc d’attractions d’ampleur (29,5 hectares de terrain) de Berlin, parties Est et Ouest confondues.

Découvrez notre reportage en photos dans ce lieu fascinant par ici.

IMG_0922

(Crédit Image : Louis Lepron)

IMG_0932

(Crédit Image : Louis Lepron)

IMG_0945

(Crédit Image : Louis Lepron)

IMG_0962

L'un des nombreux dinosaures qui jonchent le sol du parc, désormais graffés et partiellement endommagés (Crédit Image : Louis Lepron)

IMG_0978

Le Spreepark possédait même un drakkar en son sein (Crédit Image : Louis Lepron)

IMG_0954

La fameuse grande roue (Crédit Image : Louis Lepron)

IMG_0957

(Crédit Image : Louis Lepron)

IMG_0983

La grande roue, reflétée dans un étang déjà occupé par un banc (Crédit Image : Louis Lepron)

 (Crédit Image : Louis Lepron)

Un petit tour ? (Crédit Image : Louis Lepron)

-> À voir : À la découverte du Spreepark, parc d’attractions abandonné de Berlin-Est

Par Théo Chapuis, publié le 11/08/2014