Les ébats amoureux de deux lapins dans les rues de New York

Entre voyeurisme et exhibitionnisme, Michael Cogliantry photographie deux hommes déguisés en lapins enchaînant des positions du Kamasutra.

© Michael Cogliantry

Dans les rues de Brooklyn, Michael Cogliantry, photographe américain de 43 ans, suit les ébats amoureux de deux hommes déguisés en lapins. Il fusionne à travers sa série photo Spring Fling – "amourette de printemps", en français – le sexe animal avec le dogging. Ce mélange d’exhibitionnisme et de voyeurisme est une pratique qui fait fureur en Grande-Bretagne et consiste à faire l’amour dans sa voiture à la vue de tout le monde. Des codes viennent même régir cette pratique : si vous gardez la fenêtre baissée, c’est que vous acceptez que les gens vous regardent et si vous ouvrez votre portière, vous invitez les gens à se joindre à vous.

Publicité

Un jeu sexuel parfaitement illégal, mais certains hors-la-loi téméraires n’hésitent pas à enfreindre les règles, comme les deux lapins blancs que l’on peut voir ci-dessous. Ces costumes étranges peuvent d’ailleurs nous rappeler les adeptes du fandom furry : ces personnes ayant pour passion de devenir un animal anthropomorphique. Au milieu de deux voitures, derrière un arbre ou devant un restaurant, rien ne les arrête. On comprend mieux d’où vient l’expression "chaud lapin".

© Michael Cogliantry

© Michael Cogliantry

Publicité

© Michael Cogliantry

© Michael Cogliantry

© Michael Cogliantry

Publicité

© Michael Cogliantry

Vous pouvez aussi suivre l’artiste sur Instagram et Vimeo.

Par Dounia Mahieddine, publié le 18/08/2017

Copié

Pour vous :