Sur cette photo, la planète Mars est si grosse qu’elle peut se refléter dans l’eau

Vendredi 27 juillet, Mars sera alignée avec le Soleil et la Terre. Elle flottera au plus près de nous, à seulement 57,6 millions de kilomètres, chose qui n’était pas arrivée depuis septembre 2003. Plus Mars est proche de nous, plus elle est visible à l’œil nu.

Reflet de Mars sur la mer, sur l’île de Rhodes, en Grèce. (© Abdul Dremali)

Demain sera le meilleur jour pour photographier Mars. La semaine dernière, l’astre était déjà si gros qu’il pouvait se refléter dans les lacs et mers. Avec brio, le photographe Abdul Dremali a immortalisé, vendredi dernier, le reflet orangé de Mars dans la mer, sur une plage de l’île de Rhodes (Grèce).

En fin de soirée, on peut, en ce moment, voir apparaître un point orange brillant dans le ciel vers le sud-est. Ce qu’on pourrait prendre pour une étoile à la couleur différente des autres, c’est la planète Mars. Lorsque celle-ci se rapproche de la Terre, comme maintenant, elle est plus grosse et plus brillante.

Éclipse lunaire imminente et proximité martienne maximale

La proximité exceptionnelle que Mars et la Terre vont atteindre ce vendredi engendrera une augmentation spectaculaire de l'éclat de la Planète rouge et donc de sa visibilité. Un événement du ciel d’autant plus intéressant à photographier que ce vendredi, jour du rapprochement maximal, aura lieu une éclipse lunaire.

Cela veut dire que juste à côté de la grosse et brillante Mars se trouvera la pleine lune éclipsée par l’ombre de la Terre. Ces deux astres brilleront alors glorieusement côte à côte. Ainsi, Mars aura détrôné Jupiter, la planète géante du système solaire, en termes de luminosité.

Si vous voulez les localiser sur la voûte céleste : Mars est au-dessus de l’horizon sud-est et Jupiter à l’aplomb du sud-ouest. L’éclat martien atteindra son maximum depuis près de quinze ans, et ce lors d’une éclipse lunaire… Ce vendredi, faites l’impasse sur vos plans habituels : c’est la soirée de l’été qu’il faut consacrer à l’observation du ciel.

Abdul Dremali, photographe du ciel

Au cœur des fantasmes et des mythes, Mars nous semble appartenir aux mystères lointains et invisibles de l’espace. En fait non, cette planète est visible et surprenante, comme nous le montrent les images capturées sur une plage grecque par Abdul Dremali, photographe américain vivant à Boston.

Il raconte que c’est son amour pour l’astronomie qui l’a mené vers la photographie. Ne pouvant s’offrir un télescope, il a opté pour un appareil photo doté d’un objectif grand angle. C’est ce qui lui a permis de capturer la Voie lactée par exemple, mais aussi des images réunissant Mars, Saturne et Jupiter, comme celle-ci :

Ciel nocturne à Monument Valley, avec (de gauche à droite) Mars, Saturne et Jupiter alignées. (© Abdul Dremali)

Mars et son reflet surprenant dans la mer au coucher du soleil est un exploit causé par la fabuleuse combinaison de l’habileté du photographe et de cet évènement cosmique rare qui a lieu en ce moment même. Il suffit parfois d’être au bon endroit au bon moment, et il faudra attendre 2035 pour connaître à nouveau un tel événement.

Quant à Abdul Dremali, il espère pouvoir faire de l’astrophotographie son métier, ou du moins partager son temps de manière égale entre sa passion et sa profession de consultant marketing. D’ici là, il nous assure qu’il va persévérer dans sa pratique et fournir d’avantage d’images insolites.

Le point lumineux à côté du palmier, c’est Mars, au parc national de Joshua Tree, en Californie. (© Abdul Dremali)

Vous pouvez retrouver le travail d’Abdul Dremali sur son compte Instagram et son site.

Par Joséphine Faisant, publié le 26/07/2018