Cet homme et son chien se déguisent à l'identique pour promouvoir l'égalité

Lorsqu'on possède un chien, il vient toujours un moment où l'on songe à faire porter à son compagnon à poils des tenues ridicules.

Publicité

Peu importe le nombre de fois où vous avez croisé un chien dans un petit manteau d'hiver en pensant "comme c'est débile !", l'envie irrésistible de faire porter à votre animal des habits miniatures vous touchera vous aussi tôt ou tard. Parce que vous le savez vous-même, il n'y a rien de plus mignon, et les photos qui suivent le prouvent bien.

Après d'innombrables caresses, poignées de friandises et couinements, vous vous demanderez si tout cela est faisable... Selon Topher Brophy (@topherbrophy), la meilleure façon de déguiser votre toutou sans provoquer un drame est d'aiguiser tout d'abord son intérêt.

Portrait craché

Publicité

Topher Brophy explique à Konbini :

"Instinctivement, je pense que certains de nos compagnons canins ont le tempérament idéal pour ce genre de choses, tandis que d'autres non. Les forcer ne serait pas juste. À mon humble avis, leurs besoins et leur confort passent avant les nôtres."

Savoir que M. Brophy ne force jamais son animal rend ces portraits plus adorables encore. Cela fait deux ans que Topher et son chien, Rosenberg (@rosenbergthedog), se déguisent à l'identique. Et le résultat sur Instagram est plutôt hilarant :

Publicité

"Peu après son adoption, les gens n'arrêtaient pas de dire que nous nous ressemblions. Au début, nous nous habillions de la même manière juste pour rire. Quand nous sommes sortis déguisés, une petite foule de gens s'est rassemblée autour de nous, avec de grands sourires. Cela nous a encouragés à aller plus loin."

Topher Brophy s'est mis à collaborer avec Chantal Adair, ancien mannequin devenue styliste et photographe de chiens : elle s'occupe de mettre en scène des portraits conceptuels de lui et Rosenberg en recréant des personnalités comme Steve Jobs ou des archétypes tels que des policiers ou des cow-boys. Elle leur a même fait prendre un bain ensemble.

L'égalité avant tout

Publicité

Topher Brophy explique qu'il a aussi été inspiré par New York dans la conception de ces images : "Nous lisons sans cesse des livres sur l'art, nous allons au musée, nous lisons l'actualité pour voir ce qui est tendance. Ensuite, nous réagissons à tout cela, nous l'incorporons ou le critiquons, à notre façon."

Ces photos sont également un moyen pour le duo de rassembler les gens :

"Nous sommes partisans de la diversité et nous voulons rendre hommage aux différentes cultures, religions, orientations sexuelles et professions. En jouant ces différents personnages, nous voulons briser les barrières et illustrer à travers ces métaphores que nous sommes tous les mêmes."

Rosenberg est entré dans la vie de Topher Brophy au bon moment. Le papa de ce chien nous raconte un peu sa vie avant Rosenberg :

"Je n'étais pas en phase avec mes sentiments et je n'étais pas connecté aux autres. Pour cacher cela, j'ai développé une obsession de l'exercice physique et je passais tout mon temps libre à m'entraîner pour des sports de compétition. Je repoussais tant mes limites physiques que je me suis fait une hernie discale et j'ai dû tout arrêter.

Il y a alors eu un grand vide dans ma vie et je passais beaucoup de temps seul. C'est à ce moment que j'ai réalisé que le vrai problème,  c'est que j'étais narcissique, et il n'y avait pas de quoi être fier. J'avais besoin de surmonter cela et j'ai décidé de me mettre à m'occuper des autres pour rester sain. J'ai donc engagé le processus d'adoption."

Quand nous lui demandons ce qu'il aime le plus chez Rosenberg, Topher Brophy a du mal à répondre de façon brève : "Si je dois vraiment donner une réponse, je dirais que c'est sa personnalité singulière et complexe. Il est très décontracté et introspectif, mais c'est aussi un farceur qui aime faire des bêtises. Il est super gentil et très, très doux."

Ce qui a démarré comme une blague s'est transformé quelque chose de plus profond pour Topher, ainsi que pour les fans du duo. Topher Brophy a reçu des emails de remerciements de  la part de propriétaires de chiens au cœur brisé car ils venaient de perdre leur compagnon, et qui trouvaient que ses clichés avaient presque des effets thérapeutiques. Il évoque aussi des messages venus du monde entier, envoyés par des personnes qui retrouvent quelque chose d'universel et d'optimiste dans la relation qu'entretiennent Topher et Rosenberg :

"Nous voyons à quel point le lien entre un homme et son animal de compagnie peut apporter du bonheur à des personnes dont les vies sont très différentes : elles ont des opinions politiques opposées, des religions, des cultures et des orientations sexuelles différentes. C'est remarquable car les animaux se fichent de ce genre de choses. S'ils sont traités avec bonté, amour et respect, les sentiments sont réciproques, ce qui est un merveilleux modèle à suivre pour les humains."


Vous pouvez suivre Rosenberg et Topher Brophy sur leur page Facebook.

Par Colette McIntyre, publié le 06/01/2017

Copié

Pour vous :