Par Lisa Miquet

La société Venus Optics lance un objectif qui risque bien de changer le domaine de la photographie macro.

© Venus Optics

Les amateurs de photographie macro l’ont déjà remarqué : il est difficile de photographier certains insectes ou animaux de près. Pour parer à ce problème, plusieurs constructeurs ont décidé de commercialiser des objectifs macro avec une longue focale, entre 60 et 200 mm, qui, grâce à leur zoom optique, donnent l’impression de s’approcher du sujet.

Et pourtant, il semblerait que la société chinoise Venus Optics vienne de trouver une nouvelle solution en proposant un objectif tubulaire nommé Laowa 24mm f/14 Probe, qui prend la forme d’une grande tige de 40 cm. Si au premier abord cette forme étrange peut sembler peu pratique, elle présente en réalité de nombreux avantages.

Ce tube permet de photographier des insectes en toute tranquillité, puisque, grâce à lui, il n’est plus nécessaire de devoir s’approcher physiquement des sujets à photographier, ce qui évite par exemple que les animaux s’effraient ou bougent, et permet de garder une distance de sécurité nécessaire lorsque l’on veut photographier une faune possiblement dangereuse. Grâce à sa forme fine, il peut être glissé dans des endroits étroits : il est alors possible de photographier l’intérieur d’un arbre ou d’une bouteille sans difficulté, ce qui ouvre de nouveaux champs des possibles.

© Macro Room/Venus Optics

Contrairement aux lentilles macro habituelles qui n’offrent qu’une très faible profondeur de champ et isole souvent le sujet photographié de son contexte, le Laowa 24 mm permet d’immortaliser un insecte tout en gardant des détails en arrière-plan. Ce qui est un grand avantage lorsqu’on veut photographier un sujet dans son environnement.

Aussi, la lentille située au niveau de la tige, particulièrement petite, permet de donner un effet monumental à de nombreux détails du quotidien. Enfin, l’objectif est étanche, il résiste aussi bien à l’eau qu’à la poussière, ce qui permet de nombreuses explorations.

Ces nombreux arguments ont fait le succès du produit sur Kickstarter, puisqu’en moins d’une semaine, la société a déjà collecté plus de 490 000 euros, alors que l’équipe avait pour objectif initial un peu moins de 9 000 euros.

Les tests vidéo et photo de l’objectif sur la page du produit sont plutôt séduisants et montrent que le potentiel créatif du Laowa s’étend bien au-delà du champ de la photographie animalière. Travelling sur une pizza, immersion à l’intérieur d’un livre fermé ou encore découverte d’une bougie sur un gâteau d’anniversaire, tout devient prétexte à l’utilisation de cet étrange tube.

Pour l’instant, le produit est commercialisé sur Kickstarter pour la somme de 1 399 dollars (soit 1 207 euros) et est disponible en monture Canon, Nikon, Sony et Pentax. La vente se ferme le 31 août.