Un couple de photographes célèbre en images la beauté et la diversité des cheveux afro

Désireux de bousculer les standards de beauté actuels, Regis et Kahran, un couple de photographes vivant à Atlanta, a fait poser des jeunes filles noires dans des portraits spectaculaires qui subliment leurs cheveux naturels.

"Don’t touch my hair", Solange Knowles avait prévenu : mieux vaut ne pas toucher à ses cheveux. L’expression, titre d’une de ses chansons célébrant l’identité des femmes noires, est réapparue sur son compte Instagram en octobre dernier dans un post où la chanteuse épingle un magazine britannique ayant effacé une partie de sa coiffure de sa couverture. Une mésaventure dont l’actrice Lupita Nyong’o a également été victime un mois après, et qui a attiré l’attention sur la question de la représentation des cheveux afro dans l’espace médiatique.

Publicité

Regis et Kahran, un couple de photographes fondateurs du studio CreativeSoul, se sont emparés de cet enjeu à travers leur série AfroArt qui célèbre la beauté et la diversité des cheveux afro. Sur son site, le duo explique l’origine de ce projet :

"Nous sentons qu’il est important aujourd’hui que les enfants de couleur puissent retrouver dans les médias des images positives qui leur ressemblent. Malheureusement, le manque de diversité joue souvent en faveur de l’idée qu’ils ne sont 'pas assez bien' et force souvent les enfants à avoir une mauvaise estime d’eux.

Nous essayons de combattre ces stéréotypes dans nos photos en montrant des images variées d’enfants qui aiment leur couleur de peau, leurs boucles naturelles et leur culture.

De telles histoires sont importantes pour briser les standards de beauté actuels. Nous espérons que le public verra la beauté et la variété des cheveux afro et que les petites filles du monde entier seront encouragées à aimer leurs différences uniques et leur beauté intérieure."

La série, réalisée au fil des déplacements du couple à New York, en Californie, en Géorgie et au Texas, est composée de portraits de jeunes filles noires vêtues de costumes d’inspiration baroque, steampunk ou d’ensembles haute couture. Arborant des coiffures spectaculaires, coordonnées au thème du portrait, les jeunes modèles posent avec grâce et fierté.

Publicité

Publicité

Publicité

Par Aude Jouanne, publié le 22/11/2017

Copié

Pour vous :