Les images mystérieuses d’un "love hotel" japonais abandonné

Depuis près de dix ans, Bob Thissen explore les bâtiments délabrés. Cette fois-ci, il nous ouvre les portes d’un "love hotel" tokyoïte abandonné.

© Bob Thissen

Plafonds écroulés, lustres poussiéreux et moquettes grisâtres, il est presque dur de s’imaginer qu’il y a quelques années, des couples ont exprimé leur passion et leur amour entre ces murs. Au Japon, nombreux sont ceux qui ne quittent le cocon familial qu’après le mariage, ce qui laisse aux couples très peu d’intimité. Raison pour laquelle beaucoup d’entre eux louent les chambres des "love hotel" – hôtels pour amoureux, en français.

Publicité

Majoritairement à thèmes, ces hôtels peuvent être réservés à l’heure ou à la nuit, offrant intimité et discrétion aux couples afin qu’ils puissent avoir des relations sexuelles. Comme beaucoup de lieux au pays du Soleil-Levant, cet hôtel a été abandonné.

Le photographe néerlandais Bob Thissen a donc décidé de faire revivre l’endroit en pratiquant l’urbex – de l’anglais "urban exploration", soit une activité qui consiste à visiter des lieux construits par l’homme, souvent désertés ou interdits et difficiles d’accès – et d’y réaliser photos et vidéos. Les images impressionnantes laissent libre cours à notre imagination et nous questionnent sur l’histoire de ces lieux. Dans une interview donnée à CNN, le photographe raconte :

"C’est agréable de voir comment la nature reprend le dessus sur Terre. Je trouve les lieux beaucoup plus jolis avec des murs saccagés, de la moisissure ou bien des fissures. Le désordre est bien plus intéressant que des murs blancs, ils paraissent magiques, voire hantés. […]

Comme j’ai beaucoup voyagé, j’ai remarqué que quand un lieu est abandonné en Europe de l’Ouest, tout est volé, vandalisé en l’espace de quelques semaines, peut-être même en l’espace de quelques jours. Mais en Asie, ils ont beaucoup de respect pour toutes ces choses. […]

J’ai fait beaucoup de recherches sur Internet. Les Japonais ne parlent pas beaucoup de ce genre d’endroits, bien qu’ils soient très populaires là-bas. D’un autre côté c’était vraiment une chouette expérience, de l’autre, je vous avouerais que j’avais peur de toucher tout ce qui se trouvait à l’intérieur."

Publicité

Attiré par l’architecture et l’histoire des vieux bâtiments, le photographe trouve en ces lieux abandonnés une atmosphère étrange, différente de son quotidien. Difficiles à contextualiser d’un point de vue temporel, les images nous entraînent dans un monde où le temps semble suspendu…

© Bob Thissen

© Bob Thissen

Publicité

© Bob Thissen

© Bob Thissen

© Bob Thissen

Publicité

© Bob Thissen

© Bob Thissen

Vous pouvez retrouver le travail de Bob Thissen sur son site personnel ou sa page Facebook.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Par Dounia Mahieddine, publié le 27/07/2017

Copié

Pour vous :