© Layla Martin

Vaginas are beautiful, le projet qui réconcilie les femmes avec leur intimité

Layla Martin, auteure spécialisée sur la sexualité, a lancé un projet pour aider les femmes à mieux connaître leur anatomie et à se sentir mieux dans leur peau.  

© Layla Martin

© Layla Martin

Bien que nous soyons en 2017, il règne toujours un véritable tabou autour du corps des femmes. Sur les réseaux sociaux, Facebook et Instagram censurent encore les tétons de poitrines féminines, considérés comme "inappropriés". Dans le domaine scientifique, les recherches sur le sexe féminin restent encore très en retard puisque la première étude sur le clitoris date de 1998. Les vagins et vulves sont aussi les grands absents de l'histoire de l'art ou de la pop culture car, hormis la célèbre toile L'Origine du monde de Gustave Courbet, peu d'œuvres laissent entrevoir un sexe féminin.

Publicité

Le corps des femmes est encore grandement méconnu et les seules représentations facilement accessibles sont les sites pornos, dont les images ne sont absolument pas représentatives de l'anatomie de la majorité des corps féminins. Comme l'explique le site Fstoppers, plus de 70 % des femmes seraient mal à l'aise avec l'aspect de leur sexe et plus de 50 % n'auraient aucune idée de ce à quoi une vulve "normale" ressemble.

Un regard très dur sur leur propre corps

Layla Martin, spécialiste de la sexualité, a décidé de réaliser un projet photo afin d'aider les femmes à se connaître, à s'accepter et à être mieux dans leur peau. Plusieurs femmes ont donc accepté de faire photographier leur sexe pour pouvoir l'observer correctement par la suite, et même observer la réaction de leur partenaire. Si la séance photo est assez sommaire – une table, un appareil photo et un flash –, le moment de découvrir les photos entraîne des réactions riches en émotions.

Une participante fond en larmes, une autre observe attentivement l'image et déclare : "Elle n'est pas si moche que ça !" Le projet souligne aussi le décalage de perception entre les femmes et leur partenaire : si certaines portent un regard très dur sur leur anatomie, leurs compagnons, quant à eux, découvrent les images avec tendresse.

Publicité

Avec son projet Vaginas are beautiful – titre d'ailleurs maladroit, car la photographe immortalise des vulves et non des vagins –, Layla Martin utilise la photographie et son pouvoir de représentation pour aider des personnes à se sentir mieux. Au-delà de la qualité artistique d'un projet photo, sa réussite peut se mesurer par sa manière concrète d'impacter la vie des gens et pour ce projet, le défi semble plutôt réussi.

Par Lisa Miquet, publié le 02/02/2017

Copié

Pour vous :