Vidéo : Las Vegas filmée en infrarouge donne froid dans le dos

Un réalisateur a tourné des images de la Sin City en infrarouge, par simple curiosité. Le rendu est glaçant. 

Ah, Las Vegas. La ville de tous les vices, avec ses lumières aveuglantes, sa population en constante effervescence et ses sublimes fontaines illuminées... La Sin City appelle plus à la fête et à l'allégresse qu'à l'effroi et l'inquiétude. Pourtant, un vidéaste dénommé Philip Bloom est parvenu à transformer l'agglomération américaine en un terrifiant décor de film post-apocalyptique.

Publicité

Grâce à une technique d'enregistrement d'images en infrarouge, Philip Bloom donne à Las Vegas des airs de ville fantôme, qui semble bloquée dans une faille spatio-temporelle. Les couleurs tirent sur le gris, le bleu électrique et les ombres sont plus sombres ; la lumière est bien moins chaleureuses que la cité ensoleillée que l'on voit dans Very Bad Trip. Le tout est rythmé par la septième symphonie de Beethoven, pour un résultat entre l'épique, la fascination et l'inquiétude.

Le réalisateur explique sa démarche dans la description de la vidéo, qu'il a postée sur YouTube le 9 juin dernier :

"À ceux qui me demanderont "pourquoi ?", "quel est le but ?", et bien, il n'y en pas vraiment. Cette vidéo est une de mes expérimentations et je trouve l'infrarouge fascinant."

Publicité

Par Juliette Geenens, publié le 10/06/2016

Copié

Pour vous :