© Yann Gross

Yann Gross nous emmène à Horizonville, bourgade où la Suisse rencontre le far west

Sillonnant "sa route 66" entre deux montagnes suisses, le photographe Yann Gross termina son périple à seulement 60 kilomètres de son domicile, à Horizonville, une utopie créée de toutes pièces où le mythe américain s’épanouit.

Yann Gross

© Yann Gross

Inspiré par le film Une histoire vraie de David Lynch, où un retraité parcourt des centaines de kilomètres au volant d’un mini-tracteur pour se rendre au chevet de son frère mourant, Yann Gross a erré, tel un flâneur solitaire, dans les vallées suisses environnantes, entraperçues mais jamais réellement visitées. Au fil de ses errances, il éprouva le formidable dépaysement de tout voyage en découvrant une Amérique rêvée en la localité d’Horizonville.

Publicité

Côtoyant des "Easy Riders" chevauchant leur Harley Davidson, et des cow-boys des temps modernes, les curieux habitants d’Horizonville fantasment au quotidien une Amérique d’antan. En se réappropriant la symbolique d’une culture lointaine, Yann Gross a documenté son passage dans la ville et a tiré le portrait des personnes rencontrées sur le chemin, les mêmes qui affirment leur passion et dévouement de vivre à l’heure américaine bien que certains n’aient jamais posé le pied chez l’Oncle Sam.

L’exportation de cette culture populaire suffit amplement à leur bonheur, entre sports mécaniques et show de strip-teaseuses. Qu'importe si leur vision de l’Amérique est quelque peu biaisée tant que l’aventure est au rendez-vous.

Yann Gross

© Yann Gross

Publicité

Yann Gross

© Yann Gross

Yann Gross

© Yann Gross

Yann Gross

© Yann Gross

Publicité

Yann Gross

© Yann Gross

Par Solenn Cordroc'h, publié le 18/10/2017

Copié

Pour vous :