Brand

Avec ce cadre interactif, vous allez pouvoir afficher des toiles de maître dans votre salon

Le numérique au service de la démocratisation de l’art.

Tableau Canvia en action.

© Palacio Inc.

Il y avait les cadres photo numériques et les assistants vocaux diffusant une playlist musicale à la demande, il y a désormais les tableaux interactifs qui s’adaptent aux envies et à la décoration de leurs propriétaires.

Publicité

Fin juillet, la start-up californienne Palacio Inc., à l’origine de ce concept qui tend à faire de l’art une expérience interactive, a lancé un crowdfunding pour pouvoir commercialiser son tableau intelligent, Canvia, qui propose d’afficher une sélection d’œuvres d’art dans un unique cadre numérique.

Techniquement, ce cadre de 32 pouces est composé d’un écran anti-reflet d’une résolution FHD de 1920 × 1080 pixels, d’un processeur ARM, intégré aussi aux smartphones et tablettes, de 2 GB de mémoire RAM, de 16 GB de stockage interne, soit l’équivalent de 10 000 images, et se connecte par wi-fi aux systèmes d’exploitation iOS et Android.

Sa spécificité : une technologie qui permet de reproduire l’apparence d’une véritable peinture, texture et coup de pinceaux inclus, doublée des capteurs intégrés qui détectent la luminosité d’une pièce pour adapter celle du cadre et offrir ainsi un rendu le plus réaliste possible.

Publicité

Deux Canvia, exposant des peintures de Van Gogh

© Palacio Inc.

L’art accessible à tous

Via son compte sur le site de la marque ou une application mobile dédiée, l’utilisateur peut choisir une œuvre ou créer une sélection parmi les milliers d’œuvres d’artistes célèbres ou émergents proposées dans le catalogue. Une partie de l’abonnement annuel au service est d’ailleurs reversée aux artistes présentés, dans un but de soutien à la création artistique.

Avec cet objet connecté, la start-up ne cache pas son ambition de bousculer le marché de l’art en le rendant accessible au plus grand nombre. À titre indicatif, chaque année aux États-Unis, plus de 150 milliards de dollars sont investis dans l’achat d’œuvres d’art ou d’objets culturels. Un créneau qui promet donc de s’avérer lucratif pour la marque en touchant de nouvelles cibles d’acheteurs.

Publicité

Un tableau Canvia dont l'affichage est contrôlé par un homme utilisant un smarphone.

© Palacio Inc.

L’objectif de financement a déjà été atteint sur le site de crowdfunding, et les premiers cadres, disponibles en précommande, devraient être livrés d’ici janvier 2019.

Par Orange, publié le 17/12/2018

Copié