Damien Chazelle a répété la scène d'ouverture de La La Land avec un iPhone

Et cela a donné ce magnifique (faux) plan-séquence chantant et dansant, dans les bouchons de Los Angeles.

Il a fallu beaucoup de préparation à Damien Chazelle pour tourner son euphorique scène d'ouverture de six minutes : un (faux) plan-séquence en plein milieu des embouteillages, sous le soleil écrasant de Los Angeles, où danseurs et chanteurs se prêtent à un numéro de comédie musicale coloré. La caméra valse au rythme de la musique et des pas, introduisant plusieurs danseurs tour à tour, sur le morceau "Another Day of Sun". Bref, la magie est là, la joie et le sourire du spectateur aussi.

Damien Chazelle a dû réserver une artère de l'autoroute pour le tournage, ce qui n'a pas plu aux résidents de L.A., mais il a surtout dû s'entraîner bien avant car son temps de tournage sur place était limité. Il explique la difficulté de choisir les bonnes voitures : "Il fallait qu'elles puissent soutenir le poids d'un danseur sans se cabosser. Sinon, il fallait renforcer la carrosserie", confie-t-il à USA Today.

USA Today a révélé une vidéo des préparations de cette scène (ci-dessus). On y voit Damien Chazelle, iPhone à la main, en train de filmer ses danseurs dans un parking avec des marquages bien précis (et un semblant d'embouteillages). Oui, oui avec un smartphone. Il appelle ces moments les "full parking lot rehearsals". Cette vidéo est devenue une sorte de Bible, à laquelle il se référait systématiquement au moment du vrai tournage. Le magazine Première traduit les propos que Chazelle a tenu à USA Today :

"Nous étions tous très confiants car les résultats de l’entraînement vidéo étaient très satisfaisants. Mais le moment où la danseuse remonte sa robe était un désastre total. On ne pouvait pas tout faire au smartphone comme on le ferait à la caméra. La chorégraphie était différente et la configuration de l’autoroute a créé d’autres challenges. Tout était plus complexe. Nous devions repartir en répétition et faire des ajustements."

Pourtant, Damien, c'est une grande réussite.

Publicité

lalaland

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 23/02/2017

Copié

Pour vous :