Brand

En images : il capture tous les sièges de transports en commun aux motifs originaux

Un compte Instagram compile les motifs hypnotiques repérés sur les sièges des transports en commun, l'occasion de porter un nouveau regard sur vos trajets quotidiens.

Vous avez déjà bloqué sur le motif étrange d'un siège de bus ou de métro ? Si oui, ce compte Instagram est fait pour vous ! Créé par Julien Potart, réalisateur audiovisuel, I Don't Give a Seat recense plusieurs dizaines de motifs étranges repérés sur des sièges lors de trajets dans les transports en commun.

L'idée lui est venue alors qu'il voyageait beaucoup, nous explique-t-il :

Publicité

"J'ai eu l'occasion de beaucoup voyager grâce à mon métier. Du coup, j'ai pu prendre de nombreux bus, métros et autres transports en commun. J'ai souvent été interpellé par ces motifs, j'avais envie d'en faire quelque chose. J'ai même pensé à des T-shirts puis, finalement, j'ai fait ce compte Instagram."

Une vidéo publiée par @jul_pot le

Publicité

 

Les motifs sont uniquement issus de transports collectifs : trains, bus, tramways, métros et même bateaux ! En revanche, les voitures et autres moyens de transport personnels sont exclus de la sélection.

Si le projet était à la base assez confidentiel, il commence peu à peu à devenir viral sur les réseaux sociaux :

Publicité

"Au début, c'était un truc que j'avais lancé tout seul pour m'amuser. Finalement, mes potes ont commencé à m'envoyer des motifs lorsqu'ils partaient en vacances ! Je reçois d'ailleurs souvent les mêmes, comme ceux du TGV ou de l'Eurostar. Maintenant, je reçois aussi des images de sièges prises par des inconnus qui ont dû tomber sur mon compte Instagram et trouver la démarche intéressante."

Les motifs de sièges interpellent même à l'autre bout de la planète puisque Julien a déjà reçu des photos de Nouvelle-Zélande.

Publicité

 

L'un de ses motifs préférés vient directement du Japon : il est composé de pictogrammes qui indiquent que la place est réservée aux femmes enceintes ou aux personnes handicapées.

"Je trouve ça intéressant d'inclure l'information directement sur le siège."

Un nouveau regard sur notre quotidien

Au-delà de l'aspect amusant de cette sélection, ce compte nous questionne sur le regard porté sur notre quotidien. À travers sa sélection de motifs, cette page nous invite à nous pencher un peu plus sur les détails qui constituent notre vie de tous les jours.

"À force on ne les voit plus, alors qu'on s'assoit tous les jours dessus. Il y un vrai côté hypnotique, très graphique, quand on prend le temps de les regarder plus attentivement [...]

J'aime l'idée que des créatifs puissent venir sur le compte en recherche d'inspiration. Ces motifs souvent oubliés sont d'une richesse assez dingue en termes de structure ou de couleur."

Toujours cadrées de la même manière, les images ne permettent pas de savoir d'où viennent les sièges, elles ne laissent pas non plus percevoir la forme des fauteuils. Parfois, au milieu d'un dessin, on peut découvrir une tâche ou encore un chewing-gum : c'est la marque que le siège à vécu. Ce qui intéresse principalement l'auteur du compte, c'est la sérialité de la démarche :

"J'aime bien l'idée de série en général. Ces motifs fonctionnent bien lorsqu'ils sont associés les uns aux autres. C'est ce qui m'intéresse surtout."

Qualifiant avec humour son projet de "Seat Art" en référence au street art, Julien Potart sait capter l'art là où ne le remarquions probablement pas. De quoi animer vos prochains trajets !

 

 

 

 

 

 

 

Par Orange, publié le 27/07/2016

Copié